Partager

La reconduction des  Ministres Ibrahima Kouroma, Alhassane Condé, Moussa Condé,  François Lounceny Fall, Oyé Guilavogui n’est pas passé inaperçu. Non seulement dans l’opinion publique mais aussi dans les rangs du RPG.

Des militants particulièrement remontés ont failli mettre le siège national du parti à sac à Hamdallaye à Conakry. Des remous sociaux ont également été signalés dans les villes de Faranah et Siguiri qu siège du parti  qui réclame aussi leur part dans le partage du gâteau des postes ministériels. Au RPG ; on milite pour les postes ministériels et c’est t
Ibrahima Kourouma avec le scandale des 1 milliard 775 millions de GNF et la gestion des examens nationaux.  Tata vieux est un opérateur du secteur de la pêché avec des bateaux de pêche pour sa société  avec le scandale des 14 milliards et la plainte  portée contre lui par l’ancien CNT, conseil national de transition pour  qu’il justifie  la destination de cette somme, Oyé Guilavogui avec le dossier de la Sotelgui et de la fibre optique, François Lounceny Fall avec  ses nominations sur fond de combine avec des espèces sonnantes et trébuchantes, excusez du peu la liste des gaffes des ministres reconduits est longue.
A cela s’ajoute le cas des villes de Kankan, Kouroussa et Mlandiana  qui se sont taillé la part du lion dans le gouvernement avec une dizaine de ministre alors que les villes de Siguiri, la martyr et Farana sont laissés pour compte.
A présent, on peut dire sans risque de se tromper que si autrefois, Alpha Condé faisait  face avec la fronde de l’opposition, ce n’est plus le cas à présent. Il fait face à la fronde de ses militants et sympathisants qui l’accusent de trahision et autres.
Comme pour dire qu’avec la grogne au  sein du RPG,  Alpha Condé  doit choisir entre compétence et récompense pour plus d’efficacité dans les  actions gouvernementales.
Mohamed Soumah

Partager