Partager

L’affaire d’escroquérie portant sur 1 milliard 775 millions de GNF qui oppose le département de l’enseignement pré-universitaire et de l’éducation civique du très controversé Ibrahima Kourouma, ministre de tutelle  aux 156 étudiants escroqués devait être débattu ce lundi à la cour d’appel de Conakry.

Avec à la clef, la comparution du non très controversé chef de cabinet du Ministère du même nom, Kélèfa Diallo. Mais avec la passation de service entre Me Christian Sow, Ministre sortant de la justice et Me Seick Sackho, ministre entrant de la justice, garde des sceaux, les audiences ont été reportées à une date ultérieure.
Il en est de même pour le cas des 1999 carats de diamants qui oppose l’ancien président de la transition, général Sékouba Konaté et son oncle Roda Fawaz d’unepart  et de l’autre l’homme d’affaire et diamantaire, el hadj Bouna Kéita.

Guineelive suit pour vous

Partager