Partager

De retour d’Abou  d’Abi et de Addis Abebas vendredi, Alpha Condé qui est toujours dans les avions et non pas dans le pays profond a filé tout droit samedi matin dans la préfecture de Coyah, située à  50 km du palais Sekhoutoureah.

C’était pour désavouer non seulement l’ancien Ministre des Travaux publics et des transports Bah Ousmane mais aussi le directeur général du projet Kaléta, Cheick Talibé Sylla. Et contrairement a ce qui avait été dit, Alpha Conde a déclaré que l’on ne doit pas casser les maisons des gens sans pourtant discuter avec eux sur le dédommagement. ‘’ Vous devez discuter avec eux pour qu’ils soient dédommager, qu’ils se logent avant que les maisons ne soient démolies. sinon si vous leur demander de quitter leur maison  de la sorte où il iront’’, a déclaré Alpha Condé visiblement remonté comme le déguerpissement. Il a donc rassuré que  tous les propriétaires de maisons seront dédommagés que ça soit dans le cadre du projet de réalisation 2×2 voix Dabompa-km36-Coyah.

Pour la réalisation de la route 2×2 voie Dabompa km36 et km 36-Coyah,  il faut dire que les occupants du trajet n’avaient pas été dédommagés comme ça se doit en pareille circonstance. De Dabompa à Coyah, des maisons ont été démolies sans aucune autre forme de procès. Ce qui avait fait grincer des dents et alimenter la polémique et plusieurs débats dans la cité. Et Alpha Condé qui sait que politiquement cela ne fait pas bonne presse pour lui a reculé en arrière  de plus de mille pas.Un acte politiquement incorrect.

A propos, le directeur du projet Kaleta comme annoncé dans les colonnes de Guineelive dans nos précédentes publications avait déclaré, disons la guerre aux occupants de la ligne sur haute tension en disant que ce sont des gens qui sont venus s’installer sous les files électriques et non le contraire. Cheick Talibé Sylla est allé plus loin en disant que  »ceux qui ont installé les files n’ont mis les files sur aucun bâtiment mais  ce sont des gens qui  ont trouvé les files électriques et sont venus s’installer sous les files ».

Il était donc opportun pour Alpha Condé de désavouer à la fois son ancien Ministres et son haut  cadre  pour limiter les dégâts électorales en faisant semblant de ne rien savoir sur ce qui se passe sur le terrain en ce qui concerne la réalisation de la route et du projet Kaléta. Ce qu’il a bien réussi puisque Alpha Condé a été accueilli en héros, adulé et applaudit par les citoyens de  Coyah victimes de démolition des maisons.

La seule fausse note de son voyage sur Coyah, c’est que les quartiers de Enta, Dabompa, Lansanayah, Kountia ont interpellé Alpha Condé qui était dans sa voiture sur leur cavaire. Il s’agit du  manque criard de l’électricité dans leurs quartiers depuis trois mois.

Ces quartiers font partis des 15 quartiers dont le transformateur est tombé en panne il y a trois mois de cela  et reste sans être réparer. Ces 15 quartiers sont donc plongés dans le noir alors  que la déserte en électricité s’est fortement améliorée ces derniers mois à Conakry et dans  certaines préfectures comme Coyah, Forécariah, Dubréka, Kindia, entre autre.

Naby Camara

 

Partager