Partager

De sources généralement bien informées et proche du palais Sekhoutoureyah, le président Alpha Condé a fait le diagnostique de la cartographie électorale de la Guinée. Et comme la présidentielle de 2010, il s’est rendu compte que le vote sera non seulement ethnique mais aussi très seré.

Aussi, les élections législatives de 2013 ont été un avertissement pour lui avec 53 députés pour son parti  sur les 114 que compte le parlement guinéen. Ce, malgré  des fonds publics importants mis dans la campagne par les Ministres et hauts cadres de l’Administration. Raison pour la quelle, le président Condé a d’ailleurs repris les mêmes pour recommencer. Les Ministres débarqués du gouvernement ont été tous repris pour éviter que les préfectures d’origine de ces Ministres ne fassent un vote sanction. C’est le cas de Siguiri. Il en est de même pour les nominations à caractère ethnique qui constituent une opération de charme envers les ressortissants de la basse Guinée et de la Guinée forestière. Leur voix compte pour la présidentielle de 2015, dit-on. La moyenne Guinée étant une chasse gardée du président de l’UFDG, Mamadou Cellou Dalein Diallo.

Ainsi, les élections communales et communautaires qui doivent avoir lieu en cette année 2014 avant la présidentielle de décembre 2015 n’auront finalement pas lieu, confie à Guineelive un proche du palais Sekhoutoureyah.

Actuellement confie toujours notre source, Alpha Condé travaille avec certains de ses conseillers pour faire en sorte que les élections communales et communautaires de 2014 soient couplés à la présidentielle de 2015.

Et pour se faire, Alpha Condé va lancer l’idée du recensement général  du corps électoral avec le renvoi de l’actuel fichier et l’opérateur technique waymark et son partenaire guinéen Sabary. Ce qui lui permettra aussi d’éviter les pièges tendues dans le fichier par Cellou Dalein Diallo depuis la présidentielle de 2010 en recensant massivement aussi dans ses fiefs.

Il reste maintenant à savoir si l’opposition va entendre de cette oreille.

Mohamed Soumah

 

 

Partager