Home Actualité Geste Humanitaire : La Citadelle vole au secours d’un orphelinat

Geste Humanitaire : La Citadelle vole au secours d’un orphelinat

3
SHARE

Le groupe scolaire la Citadelle vient au secours de l’orphelinat ‘’Mission de Dieu est amour’’. Un orphelinat en même temps une école humanitaire.

Les responsables de la section fille de la Citadelle accompagnés de quelques élèves ont envoyé des présents à ces enfants déshérités.
C’est la deuxième fois que cet orphelinat reçoit des largesses  de ce groupe scolaire. Cette fois-ci, les responsables ont tenu à se faire accompagner par leurs élèves pour qu’ils donnent eux même les présents aux enfants vivant dans cet orphelinat.  Une image et un message. L’assistance a été frappée de voir, les enfants des riches donner des cadeaux  à ceux des pauvres. Les enfants des pauvres ont droit eux aussi aux études et à la protection. Les élèves de la Citadelle toutes des filles étaient dans des tenues du collège et lycée. Toutes propres  et visiblement bien entretenues. C’est tout le contraire chez les autres. Mais, ils sont tout aussi souriants. Photo de famille, salutation, puis remerciement.

 En ce moment, l’orphelinat et l’école humanitaire regorgent: « On a 35 orphélins. Dans l’école humanitaire, ils sont plus de 400 élèves. Ils viennent des quartiers Nongo, Kaporo et Lambany notamment. Nous recupérons les enfants de la rue, les enfants en situation difficile. Les besoins sont énormes. L’entretien et le salaire des enseignants nous coûtent quand même. C’est pourquoi nous sollicitons une assistance des bonnes volontés » affirme Michel Kaggo.

Ce fondateur exprime sa reconnaissance aux donnateurs : « Nous sommes très heureux de cette assistance. La citadelle nous assiste beaucoup. Ce geste montre à quel point, les enfants des riches et pauvres devraient bénéficier  les mêmes  conditions de vie et étude ». Pour l’occasion, le fondateur interpelle les autorités à venir en aide à son orphélinat.

Depuis 2002 cet orphélinat est crée. A en croire Michel, plus de 1000 enfants ont été reçus ici pendant les périodes de guerres en Sierre Leone et au Libéria. Certains ont voyagé pour l’étranger. Cette fois-ci c’est les guinéens orphelins ou enfants abandonnés qui occupent  le centre.
Fatoumata Diarahi Diallo surveillante section fille de la Citadelle: « Les filles de cette école ont décidé d’assister l’orphelinat. C’est une bonne idée. Les riches doivent assister les pauvres ». Les élèves elles, se disent contentes pour leur geste

Sadio  Baldé

SHARE