Partager

Depuis son apparition en janvier 2014, l’épidémie de rougeole ne cesse de progresser en Guinée. Ce, aussi bien à Conakry que dans le pays profond.

Rien que sur la période du 10 au 16 février, 631 nouveaux cas ont été enregistrés dans les structures sanitaires du pays. Selon la division prévention et lutte contre la maladie au Ministère de la santé, ces nouveaux cas portent à 2 mille 157 cas dont 6 décès depuis le début de l’épidémie en janvier dernier.
Déjà au cours de la semaine écoulée,  des cas suspects ont été notifiés dans les préfectures de Labé, Fria, N’zérékoré, Télimèlé, Kindia, Koubia et Kissidougou.
Selon toujours la même source, la campagne de vaccination lancée le 8 février dernier à Conakry et dans certaines préfectures du pays  a déjà touché 47 mille 989 enfants sur une population cible de 782 mille 166 enfants, soit un taux de réussite de 61,3 pour cent, indique la division prévention et lutte contre la maladie au Ministère de la santé et de l’hygiène publique.
Toujours est-il que l’épidémie est loin d’être éradiquée. Il est donc temps pour le gouvernement et les partenaires au développement conjuguent leurs efforts  pour que l’épidémie soit maitrisée.

Almamy Kalla CONTE

Partager