Partager

Les mouvements et troubles sociaux se multiplient aussi bien à Conakry, la capitale que dans le pays profond. Ainsi, les villages de Kokè  et Morifinyah dans la sous-préfecture de Maférinyah, préfecture de Forécariah  se disputent un domaine cultivable depuis de longues  années.

L’affaire portée devant la justice de paix de Forécariah a été tranchée en faveur du village de  Morifinyah mais Kokè n’est pas d’accord.
Et hier mercredi, les jeunes de Morifinyah parti  pour défricher  le champ qui se trouve sur le domaine litigieux ont été pris à parti par des jeunes de Kokè  à laide d’arme blanche.
Les jeunes de Morifinyah  sont parti se vengés aussi et le bilan pour le moment s’établit à 2 morts, de nombreux blessés et une partie du village koké de Kokè mis à sac. On parle de maison et de greniers brulés, rapporte à Guineelive un habitant de Kokè.
Aux dernières nouvelles, le Premier Ministre, Mohamed Saiod Fofana qui est natif aussi de la préfecture de Forécariah est attendu ce jeudi pour jouer le sapeur pompier.
Mohamed Soumah

Partager