Partager

Présente en Guinée depuis l’année 2011, Open Society Initiave for West Africa (OSIWA) tiendra son premier conseil d’administration en Guinée du 3 au 4 Avril prochain.

L’annonce a été faite par Ibrahima Amadou Niang,le représentant résident en Guinée d’osiwa au cours d’un point de presse qu’il a animé le jeudi 27 février 2014 à la maison commune des medias de Guinée.

Membre des fondations autonomes du réseau Mondial des fondations de la société ouverte dit-il ambitionne de promouvoir la gouvernance démocratique inclusive, la transparence et le sens de la responsabilité dans la gestion des institutions ainsi que la citoyenneté active en Afrique de l’ouest. Osiwa envisage l’avènement d’une Afrique de l’ouest ou les populations jouissent des libertés fondamentales, ou chacun a la possibilité de participer activement à la gestion des affaires politiques et civiques, où les inégalités et injustices seront réduites au maximum, où l’exclusion laisse la place au pluralisme, où les gouvernements sont comptables de leurs actes et où la corruption est en voie d’être éliminée.
Selon lui, son organisation a lancé un appel à proposition qui s’étendra du 1er février au 30 mai 2014 pour la soumission de projets.
En ce qui concerne la République de Guinée, ces appels à propositions visent à atteindre les objectifs spécifiques ci-dessous.
Accroitre l’effectivité du parlement ; assurer l’effectivité des cadre de gestion des ressources naturelles ; appuyer des méthodes innovantes pour le renforcement de la lutte contre la corruption ;promouvoir les droits des femmes, des jeunes , des groupes de vulnérables et des groupes vivant avec un handicap ; s’attaquer aux défis et tirer profit des potentialités de la justice pénale internationale pour une meilleure reddition des comptes en matière de justice ; promouvoir la justice transitionnelle.
A en croire le représentant d’OSIWA, cette première rencontre du conseil d’Administration en Guinée aura une grande portée pour le pays.les membres du conseil saisiront cette occasion pour échanger avec les parties prenantes, les partenaires ainsi les bénéficières sur les interventions de la fondation en Guinée et les perspectives pour les années avenir.
Répondant à la question d’un confrère sur la question du choix porté à la Guinée pour la tenue de ce conseil, le coordinateur des programmes d’OSIWA en Gunée,Abdoul Rahamane Diallo dit que ce choix sur la Guinée a été faite au niveau de la direction d’OSIWA sis à Dakar en république du Sénégal après une concertation des membres du conseil d’Administration. Le conseil se tenait soit en au Sénégal, Ghana, au Niger et d’autres pays. Mais comme notre pays fait partir du Réseau d’Osiwa d’Afrique de l’ouest, les responsables ont jugé opportun qu’une réunion se tienne en Guinée pour permettre de connaitre comment Osiwa travail dans le pays et rencontre les parties prenantes au projet que l’organisation finance. Et permettre aussi de connaitre l’impacte et permettre de se positionné pour les années avenir.

Daouda Yansané

Partager