Partager

Malgré les efforts fournis par le gouvernement guinéen, les partenaires techniques et financiers, l’épidémie de rougeole qui s’est déclarée en début d’année  continue de se propager dans le pays.

Rien que  pour la période du 24 février au 2 mars, ce sont 579 nouveaux cas dont un décès qui ont été enregistrés dans les structures sanitaires du pays, rapporte la division prévention et lutte contre la maladie du Ministère de la Santé et d l’hygiène publique.
Ces nouveaux cas portent ainsi le nombre de personnes touchées par la rougeole à trois mille 655 cas dont dix décès enregistrés depuis le début de l’année.
Toutefois, rapporte la division prévention et lutte contre la maladie du Ministère de la Santé et d l’hygiène publique, la campagne de vaccination déclenchée le mois dernier contre la rougeole a touché 79% des enfants de six mois à dix ans à Conakry et plus de 100% des enfants à l’intérieur du pays .
Pendant ce temps à l’hôpital national Ignace Deen, le fibrome est en nette progression. La direction de la maternité qui fait le constat indique que cette pathologie reste la plus fréquente avec 50% des consultations au niveau des femmes.
Rien qu’en 2013, l’hôpital national Ignace Deen a enregistré 186 cas de fibrome.
Coté partenaire, il faut dire que le Ministre Marocain de la santé en compagnie de son homologue guinéen, Médecin-Colonel Rémy Lamah a effectué une visite de terrain mercredi à l’hôpital national Donka.
Professeur Housine Louardy était allé dans ce centre hospitalo-universitaire pour s’enquérir du mode de fonctionnement des services de cette structure sanitaire. Et au terme de sa visite, il a pris l’engagement au nom du royaume Chérifien de prendre en charge la formation des médecins guinéens et l’équipement des services.
Comme pour dire que beaucoup reste à faire et le  Ministère de la santé doit encore redoubler d’ardeur pour pouvoir répondre  aux préoccupations des patients qui fréquentent ces structures.

Almamy Kalla CONTE

Partager