Home Actualité Dabola : le préfet tout droit vers l’arbitraire…

Dabola : le préfet tout droit vers l’arbitraire…

5
SHARE

Dans la préfecture de Dabola, le centre de la Guinée, des choses pas du tout catholiques se passent pour le malheur des citoyens.

Ainsi, le préfet de la localité, Ibrahima Sy Savané, représentant du président Alpha Condé dans cette préfecture veut jeter en prison, l’ingénieur  Alphadio Sow qui aurait critiqué tout simplement (après ses analyses en laboratoires), un taux trop élevé en cholestérol dans les 18 000 litres (dix huit mille) litres de l’huile d’arachide qu’il veut mettre sur le marché.
A propos, il faut dire que ce qui intéresse  le préfet dans ce marché, ce n’est pas la santé physiques et morales de ses citoyens mais ses intérêts personnels. Pour le reste, peu importe.
Et votre quotidien dans sa quête de recouper l’information pour avoir notamment la version des faits de M. le préfet,  nous l’avons joint au téléphone sur le 628144 772. Après la présentation d’usage, Ibrahima Sy Savané a d’abord exigé à ce que nous lui donnons le nom de la personne qui a communiqué son numéro. Et puisque nous avons tenu à garder l’anonymat de notre informateur, il nous a raccrochés au nez.
Nous avons beau insisté sur le numéro, il a refusé de prendre le téléphone. Ainsi va le pays du président Alpha Condé.
Il est donc temps et grand temps pour le Ministre de l’Administration du Territoire et de la décentralisation de prendre les dispositions utiles pour empêcher  que les 18 000 litres (dix huit mille) litres de l’huile d’arachide ne soient versés sur le marché.

Guineelive

SHARE