Home Actualité Dabola : La Fédération Denkadi au secours de 23 femmes et jeunes...

Dabola : La Fédération Denkadi au secours de 23 femmes et jeunes filles, victimes de violences

3
SHARE

Dans le cadre de son programme de lutte contre les violences faites aux femmes et aux jeunes filles, la Fédération Denkadi de Dabola (FDD) a offert  mercredi 19 mars 2014, une petite subvention de 400. 000 GNF à chacune des 23 femmes et jeunes filles, victimes de violences.

La remise officielle de ce geste humanitaire a eu lieu au siège de l’ONG donatrice situé dans le quartier Dabolakoro, en présence des autorités locales, des Affaires Sociales, de la Police, de la Gendarmerie et de la Justice.
Cette offre fait suite à une large concertation qui a débouché sur la mise en place d’une stratégie locale entre les responsables de la Fédération Denkadi, les autorités locales, leaders religieux, services de techniques et ONG partenaires.
Au nom de son institution, le Manager de Denkadi, Aly Diallo, a tout d’abord situé l’évènement dans son contexte avant d’indiquer que ces petites subventions contribueront certes, à intégrer les femmes et jeunes filles vulnérables de Woulada et à retrouver leurs morales en vue dit-il, d’entreprendre, à travers ces fonds, des activités génératrices de revenus notamment, le petit commerce.
Représentant le préfet à cette cérémonie, Yaya Yabaye, attaché de cabinet a pour sa part,  encouragé les bénéficiaires à l’utilisation judicieuse de ces montants pour permettre à la Fédération Denkadi d’atteindre ses objectifs dans la défense quotidiennes des personnes, victimes de violences sexuelles, morales ou physiques.
A noter que la Fédération Denkadi,  dans le but d’outiller les jeunes leaders sur les techniques de recherche et de rédaction de demandes d’emploi, a également organisé à la Maison des jeunes de Dabola, un atelier de formation de deux jours.
Les participants  à ce rendez-vous de donner et de recevoir sont venus des organisations de jeunes des différentes communautés de Dabola.

                              Sannou Camara

SHARE