Partager

Hier jeudi 20 mars 2014, le président guinéen était du coté de la Camayenne pour inaugurer
l’hôtel Camayenne flambant neuf en lieu et place du Ministre du Tourisme et de l’hôtellerie,
 Lounceny Camara ou du Premier Ministre.

Cela se comprend puisque Alpha Condé n’a jamais aimé la délégation des pouvoirs. Il est à la fois, la pluie et le soleil aussi bien en Guinée qu’à l’étranger. L’ancien opposant historique est en première loge partout même pour inaugurer un Hôtel de 124 places. Soit dit en passant.
Parlant des derniers développements de la situation sociale en Guinée, le manque d’eau dans les robinets, Alpha Condé s’est encore une fois dédouané. Pour lui, ce n’est pas de sa faute si les robinets manquent de l’eau « ce que vous ne savez pas, c’est que la plus part des installations datent de 1930. Ces installations n’ont jamais été remplacé et moi je ne veux pas faire un travail de trompe l’œil pour un an ou trois ans et puis c’est fini», a déclaré Alpha Condé. Il en est de même pour le problème d’électricité aux yeux de Alpha Condé pour qui les autres n’ont rien fait pour améliorer les installations.
Comme on le voit, Alpha Condé n’a pas encore perdu ses vieux réflexes. Et comme disait l’autre, l’enfer, c’est les autres, le paradis, c’est moi. Les autres présidents qui lui ont succédé n’ont rien fait à ses yeux « je vais prendre la Guinée où Sékou Touré l’a laissée », déclarait Alpha Condé il y a deux ans.
Par ailleurs, le président Condé doit comprendre que trois ans, c’est déjà trop dans la vie d’un homme et d’une nation.
Du 21 décembre 2010, le jour où il a prêté serment en tant que Premier Président Démocratiquement élu de la Guinée avec son fameux Guinée is back » et ce mois de mars 2014, beaucoup d’eau a coulé sous le pont.

Mohamed Soumah

Partager