Home Actualité EBOLA: 11 cas enrégistrés à Conakry dont trois morts

EBOLA: 11 cas enrégistrés à Conakry dont trois morts

2
SHARE

Le ministre de la communication et celui de la santé étaient cet après midi devant la presse pour parler de la fièvre hémorragique Ebola.

Dans l’ensemble, le ministre Alhousseine Makanéra Kaké, Medecin-colonel Rémy Lamah et le directeur de la prévention, lutte contre la maladie Dr Sakoba Kéita ont invité les hommes de medias à une synergie d’action pour contrer la maladie. Selon Dr Kéita, 11 cas ont été enregistrés à Conakry dont trois morts. Autre annonce du directeur de la prévention, lutte contre la maladie Dr Sakoba Kéita, c’est que plus de dix médecins sont morts de cette maladie et d’autres infectés sont encore isolés pour des mesures de précaution.
Le ministre de la santé a souligné pour sa part que la sauve souris reste l’agent vecteur de la fièvre Ebola. Cet animal est consommé en Guinée forestière. Et il conseille aux citoyens de la Guinée forestière de ne pas consommer la sauve souris.  
A Macenta, rassure Dr Kéita, certains malades ont été libérés mais sous surveillance. A la question de savoir pourquoi libérer des malades alors que la maladie n’a ni vaccin, ni remède. En réponse, Dr Kéita affirme que cela dépend des hommes « il y a la résistance naturelle des organismes ». Ce qui est sûr, les huit personnes libérées hier dimanche qui sont tous de la famille du médecin décédé ne présentent plus des symptômes de la fièvre Ebola.
Par ailleurs, en répondant à la question sur le Sénégal, le directeur de la prévention, lutte contre la maladie Dr Sakoba Kéita a souligné que l’OMS, organisation mondiale de la santé a protesté contre le Sénégal  avec sa décision de fermeture de sa frontière avec la Guinée. Cette mesure aux dires de Dr Sakoba Kéita est contraire aux règlements sanitaires internationaux.

Parlant toujours du Sénégal, il faut dire que les voitures qu’elles soient en partance ou en provenance du Sénégal sont bloquées à la frontière. Il n y a ni entrée, ni sortie du territoire Sénégalais en direction de la Guinée. On parle même des corps de deux imams  guinéens bloqués à l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

 

Guineelive

 

 

SHARE