Partager

A en croire les différents scandales venant du secteur des infrastructures  notamment le fond d’entretien routier, on est en droit de dire que l’impunité a de beaux jours devant elle en Guinée puisque des intouchables se sont refugiés dans le RPG arc-en-ciel.

En effet, le tollé qu’a engendré la mise en évidence des falsifications  et surfacturations par l’ancien directeur général du fond d’entretien routier a notoirement marqué l’opinion nationale et internationale sur la volonté manifeste de détournement des deniers publics par les ordonnateurs de certains projets routiers.

Notons que les manœuvres dilatoires et la politisation de l’affaire ‘’Fonds d’entretien routier’’ a aggravé l’indignation des contribuables qui exigeront que lumière soit faite sur les montant incriminés.

Peine perdue, au lieu que le ministre Elhadj Bah Ousmane allié à un moment critique au RPG, qui a arrêté ‘’l’hémorragie’’ ne soit soutenu dans ses actions salvatrices, il est plus tôt remercié de son poste au TP puis immédiatement remplacé par Mohamed Traoré, le ‘’surfactureur patenté.’’

Maintenant que la société civile à travers les ONG, a porté plainte sur cette affaire devant la justice guinéenne, on peut espérer que les juridictions compétentes ou pas, l’essentiel, c’est la forme et non le fond car le coupable est connu d’avance c’est d’ailleurs un flagrant délit.

En tout cas disons que ceux qui cherchaient des poux dans le crane rasé de leur allié n’ont pu montrer, ni démontré quoi que soit à savoir leur sincérité encore moins la récompense attendue même en vertu de la loyauté constante dont a fait preuve, l’hérité du feu Siradio Dillo.

Admettons que ‘’tôle c’est pas tôle’’ comme nous l’enseigne une concrète publicité locale, certes, l’impunité a été mise à rude épreuve avec un long retard dans cette condamnation des deux anciens ministres du gouvernement Kouyaté, mais dans le cas Mohamed Traoré des TP, on n’est loin d’en arriver à tel résultat sauf cout de théâtre dans la future gestion du 10ème FED.

Le club des indignés de Guinée

____________________________________

Partager