Partager

L’apparition de la fièvre hémorragique Ebola en Guinée qui a fait jusque là 80 morts dont 8 agents de santé, 5 médecins et un spécialiste  est perçue de plus en plus comme une menace pour la Guinée. Le Sénégal avant donné le ton en annonçant des mesures restrictives contre le pays.

Le ministère marocain de la Santé a pris aussi des dispositions pour
renforcer le contrôle sanitaire au niveau des points d’entrée des citoyens en provenance de la Guinée .Et le Royaume d’Arabie Saoudite  a emboité le pas en annonçant à son tour des mesures de restriction. Il s’agit de l’annonce par Riyad, capitale de la terre sainte d’annoncer mardi, la suspension de l’octroi des visas pour les pèlerins guinéens.
Ce qui est vraiment un coup dur pour la Guinée puisque la mesure concerne plus de 7000 pélérins.
Pour l’heure, pas de récation de la part du gouvernement du Premier Ministre, Mohamed Said Fofana qui doit faire en sorte que la Guinée ne soit pas « la peste » au monde.
Guineelive
 

Partager