Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le Fondateur du groupe de « l’Indépendant-Démocrate », des écoles « Sylla Lamine » et député de l’UFDG reste reconnaissant envers Mamadou Cellou Diallo. Au point que Aboubacar Sylla ignore le principe sacrosaint qui dit que la politique, c’est la contradiction des opinions.

Chaque fois que le président de l’UPG, union pour le progrès de la Guinée et député du même parti, Jean Marie Doré critique les actions de son menteur qui n’est autre que Mamadou Cellou, Aboubacar Sylla monte au créneau pour insulter  en règle Jean Marie Doré dans les colonnes de ses journaux « l’Indépendant-Démocrate ».
Comme si Jean marie Doré n’avait pas le droit de critiquer les actions ou la politiques menées par la classe politique guinéenne. Mieux, le président de l’UFDG a une cellule de communication et un directoire de campagne pour prendre position dans le débat politique en cours.
Mais on comprend Aboubacar Sylla. C’est grâce au président de l’UFDG qu’il a été élu  pour la première fois dans sa vie député à l’assemblée nationale.
Le parti, UFC, copie conforme du parti de Jean-Pierre Fabre du Togo est un parti de salon où les militants se résume à la seule personne de Aboubacar Sylla. C’est tout à fait normal donc pour lui de s’en prendre à Jean marie Doré pour ses opinions.
Mohamed Soumah

Partager