Partager

La préfecture de Dabola, centre géographique du pays, est effectivement atteinte de la fièvre hémorragique Ebola. Le décès de Lamine Faro et Djèdjè en est une preuve éloquente.

Suite à ces deux cas de mort déjà enregistrés dans la préfecture, les autorités préfectorales en collaboration avec la Direction Préfectorale de la Santé de Dabola et la Direction de l’Hôpital, ont procédé  mercredi 2 Avril 2014, à la mise en place du comité de gestion de crise et de sensibilisation.
La mise en place de ces comités intervient suite à la détection de la maladie chez quelques habitants des villages de Banko, Kankama de Bissikirima, Watala de Dinguiraye et Watala de Dabola considéré comme centre de gravité.
Pour des raisons de sécurité donc, toutes ces localités sont aujourd’hui isolées par les agents de santé appuyés  par les autorités préfectorales de Dabola et Dinguiraye.
En attendant que l’épidémie ne soit vaincue, même les marchés hebdomadaires, les salutations main dans la main sont interdits à Dabola.
                                 
Sannou Camara depuis Dabola pour Guineelive

Partager