Home Actualité Ouverture de la session des lois: la limitation de l’âge à ...

Ouverture de la session des lois: la limitation de l’âge à la présidentielle aux calendes grecques?

3
SHARE

Trois mois après son installation, les nouveaux députés de l’assemblée nationale ont fait ce lundi la rentrée parlementaire pour la session des lois.

Toutefois, il n y avait rien à se mettre sous la dent. Le président de l’assemblée nationale qui ne pouvait pas quand même parler a confié la gestion de ses vieux jours aux honorables députés.
Le sixième président de l’assemblée nationale, Claude Kory Koundiano a demande aux futurs députés de se pencher sur la situation des anciens présidents de l’assemblée nationale. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est de bonne guerre.
Par ailleurs,  ce n’est pas évident que la question de la limitation de l’âge des candidats aux élections présidentielles soit débattue et pour cause. Le 3 mars dernier, le président Alpha Condé a fêté ses 76 ans. Jean Marie Doré est un ami d’âge du président Alpha Condé. Devinez le reste. L’autre poids lourd de l’opposition, Sidya Touré a fêté ses 70 ans il y a longtemps.
Quand au président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, il est né  le 03 Février 1952. Les autres leaders politiques plus au moins représentatives ne sont certes pas cité mais c’est la même classe ou presque. C’est le cas de Lansana Kouyaté du PEDN et Ibrahima Kassory Fofana de Guinée Pour Tous.
Alors qu’en sera-t-il avec la loi sur la limitation de l’âge aux élections présidentielles qui  fixe l’âge minimum  mais reste muette sur l’âge maximum alors que la même loi  reste très  claire par rapport aux élections législatives en limitant l’âge minimum et le maximum à la fois.
Comme on le voit, la classe politique guinéenne est vieillissante. Et sauf changement de dernière minute, mais ce n’est pas évident que ces vieux routards de la politique guinéenne s’effacent pour laisser la place aux jeunes.
En outre, même si ça ne se dit pas au grand public, nombreux sont les politiciens cités plus haut qui ne sont pas  aux mieux de leur forme. Ils sont souvent à l’étranger, notamment  à Dakar, Paris et aux Etats Unis pour des contrôles de routine.

Almamy Kalla CONTE

SHARE