Partager

La journée du mardi a été vraiment noire pour les habitants de la préfecture de Siguiri, plus précisément de la sous préfecture de Kintinian dans le Bouré avec l’éboulement dans une ancienne mine d’or.

Le bilan reste lourd. Selon le  sous -préfet de Kintinian, el hadj Aliou Guissé joint au téléphone par la radio rurale de Siguiri, six personnes ont trouvé la mort dont quatre femmes et deux enfants âgés respectivement de 9 ans et de 12 ans.
Aux dires du sous-préfet de Kintinian, el hadj Aliou Guissé, les autorités préfectorales de Siguiri ont interdit toute exploitation dans les anciennes mines d’or après ce drame autour de Kintinian.
A propos des mines d’or en haute Guinée, il faut dire que des problèmes ne manquent pas. De Kouroussa en passant par Mandiana, Siguiri, l’éboulement des mines d’or et des débrayages font légion. C’est le cas le mois dernier des éboulements dans des mines d’or à Mandiana qui ont causé des dizaines de morts.
Par ailleurs à Gbenko, les travailleurs de la société Guiter Mining observent aussi une grève depuis lundi  pour dénoncer selon le responsable des grévistes « les conditions de travail et le mauvais traitement».
Le Ministre d’Etat chargé des Mines et de la Géologie, Kerfalla Yansané et celui de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation, Alhassane Condé sont donc interpelés pour assainir le secteur des mines en Guinée.

Almamy Kalla CONTE

Partager