Partager

Sur financement de l’UNICEF, la Direction Régionale de la Santé de Faranah en collaboration avec le Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique (MSHP), a organisé ce mercredi 30 avril 2014 à la Mairie de Dabola, un atelier de formation qui a regroupé outre, les jeunes et femmes venus des groupements féminins, ONG et associations.

Le mobile de ladite rencontre est de renforcer les compétences des communautés en matière de lutte contre le paludisme communément appelé ‘’malaria’’.
Présidant la cérémonie de clôture des travaux, le Secrétaire Général des Collectivités, Mohamed Lamine Sako a remercié les uns et les autres pour non seulement la qualité de la mobilisation mais aussi le sérieux qui a prévalu durant la formation.
Pour a sa part, Dr Garan Camara, point focal programme Malaria et compétences au niveau de la Direction Préfectorale de la Santé (DPS) de Kissidougou a, quant à lui, exhorté les participants à plus de sérieux dans le travail bien accompli et promis l’élaboration d’un plan d’action qui, selon lui, permettra aux femmes et jeunes de s’engager effectivement dans la lutte contre le paludisme malaria, principale cause de la mortalité infantile et maternelle.
‘’La grille auto-évaluation des compétences qui comporte 14 pratiques et 5 niveaux de connaissances  sur le paludisme  seront  évaluées par les jeunes et femmes en vue de choisir librement, trois (3) priorités principales pour la commune urbaine de Dabola.’’ Rassure le
communicateur.
Dans leurs motions, les participants à la rencontre ont souhaité entre autres, l’accès prompt au traitement adéquat, l’organisation de deux séances d’assainissement de la ville et 52 séances de sensibilisation dans le mois et l’identification des dépositoires temporaires dans
chaque secteur.

                                AGP-Dabola

Partager