Home Actualité La Banque mondiale confirme un engagement de 4 milliards de dollars pour...

La Banque mondiale confirme un engagement de 4 milliards de dollars pour le Maroc

1
SHARE

Quatre milliards de dollars de la Banque mondiale au Maroc. Ce montant, annoncé en exclusivité par le Groupe Maroc Soir (GMS) fin 2012, vient d’être confirmé par l’institution de Bretton Woods.

Selon une source de la Banque mondiale, les 4 milliards de dollars concernent l’enveloppe potentielle prévue par l’institution pour soutenir financièrement le Royaume, selon le nouveau Cadre du partenariat stratégique (CPS) qui lie la Banque au gouvernement marocain pour la période 2014-2017. Ce montant n’inclut pas l’appui technique et les travaux analytiques pris en charge par la Banque mondiale pour soutenir les projets du pays. L’égalité des sexes, la jeunesse, l’expression et la participation représentent les axes transversaux de la nouvelle stratégie de partenariat. Celle-ci s’articulera autour de trois grands axes : la promotion d’une croissance concurrentielle et inclusive, l’édification d’un avenir vert et résilient et enfin le renforcement de la gouvernance et des institutions pour une meilleure prestation de services à tous les citoyens. «La nouvelle stratégie répond aux priorités de développement du pays et s’inscrit dans le droit fil des objectifs du groupe de la Banque mondiale en matière de réduction de la pauvreté et de partage de la prospérité. Elle est le fruit d’une large concertation avec les représentants des pouvoirs publics, les membres de la société civile et du secteur privé, ainsi que d’autres acteurs clés», indique dans un communiqué Simon Gray, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Maghreb.
À travers ce nouveau CPS, la Banque entend plus concrètement contribuer à dynamiser la croissance avec l’objectif de créer les emplois «tant recherchés» et à généraliser de nouvelles approches multisectorielles au bénéfice des générations futures. Le but également est d’améliorer la compétitivité en s’appuyant sur le secteur privé et favoriser l’intégration du pays à l’échelle mondiale. La nouvelle stratégie mobilise notamment les expertises dont disposent les institutions du groupe, entre autres celles de sa branche chargée des opérations avec le secteur privé, la Société financière internationale (SFI) qui investit 590 millions de dollars dans le développement du secteur privé dans le pays depuis 2011. À la SFI, s’ajoute également l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA). Par ailleurs, la Banque mondiale a approuvé deux nouveaux projets pour le Maroc, pour un financement de plus 458 millions de dollars. D’un montant de 300 millions de dollars, le premier prêt est destiné au secteur financier, notamment le développement du marché des capitaux, la réforme de la Caisse marocaine de retraite et le renforcement de l’accès au financement des jeunes et petites entreprises. Le second prêt porte sur un soutien de 158,6 millions de dollars au bénéfice de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable (ONEE) pour assurer l’approvisionnement de zones mal desservies en eau potable.

Source: www.lematin.ma

SHARE