Home Actualité SANG : 18 072 poches pour le Ministère de la santé…

SANG : 18 072 poches pour le Ministère de la santé…

1
SHARE

Le Ministère de la santé et de l’hygiène publique s’est maintenant frotté les mains. Confronté aux problèmes de maladie, notamment la fièvre hémorragique Ebola et la méningite Cérébro-spinale avec 440 cas de méningite  enregistré dont 40 décès avec une létalité de 9%.

Le département Nord France est venu en aide. Avec 18 072 poches de  sang d’une valeur de 22 mille euros, soit 200 millions de GNF.
C’est l’ONG,  ACAUPED, sigle association pour la coordination d’aide utile aux pays en développement qui sert de courroie de transmission entre le département du Nord France et la région de Mamou.
Ce don est destiné à assurer la disponibilité de poches de sang en cette période d’épidémie et de maladies diarrhéiques au pays.
A n’en pas douter, les 18 072 poches de  sang iront aux sept hôpitaux régionaux du pays. Ce qui va faciliter la prise en charge des maladies et les autorités sanitaires du pays profond n’auront plus besoin de transporter des malades à Conakry à cause de pénurie de sang.
Et puisque l’on parle de la fièvre hémorragique Ebola, il est à  préciser  que selon un communiqué du Ministère de la santé en date du 2 mai   présente la situation de la fièvre hémorragique virale Ebola en Guinée comme suit : Jusqu`a la date du 2 mai 2014, la Guinée a enregistré 127 cas confirmés de Fièvre hémorragique Ebola dont 81 décès.
Six (6) cas de fièvre hémorragique se sont déclarés parmi les personnes contacts du 27 avril au 1er mai répartis comme suit : 1 cas à Conakry et 5 cas à Guéckédou.
Pour le pays, à la date du 2 mai 2014, 4 malades confirmés restent actuellement hospitalisés :
 
•    1 malade dans le Centre de traitement de Conakry ;
•    3 malades dans le Centre de traitement de Guéckédou.
 
30 malades sont sortis guéris des Centres de traitement Ebola, repartis comme suit ;
•    Conakry          18
•    Guéckédou      10
•    Macenta           02
 
Le Suivi des contacts a été renforcé à Guéckédou par l’allocation de moyens logistiques et humains supplémentaires.
 
Monsieur le Ministre de la Santé et le Représentant de l’OMS (bureau pays) retournent à Guéckédou ce samedi 3 mai pour soutenir les équipes sur place.
 
A Conakry, la stratégie de suivi des contacts a été améliorée afin de la rendre plus pertinente et efficace.
 
A partir du 3 mai 2014, 21 jours d’activation de la campagne multimédia sont programmés pour renforcer toutes les activités de communication et de sensibilisation inter personnelles et médiatiques pour maintenir la vigilance et une meilleure information des populations.
 
 
Guineelive

SHARE