Partager

Maroc Telecom reprend les filiales africaines d’Etisalat, comme nous l’annoncions en exclusivité sur les colonnes du Matin Eco. L’opérateur historique a en effet annoncé le lundi 5 mai avoir signé avec l’opérateur émirati, Etisalat, un accord pour acquérir ses filiales présentes au Bénin, en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Niger, en République centre-africaine et au Togo.

Cet accord inclut également Prestige Telecom qui fournit des prestations IT pour le compte des filiales d’Etisalat dans ces 6 pays. Le montant de la transaction s’élève à 650 millions de dollars, précise Maroc Telecom. «La transaction porte sur la reprise de la participation d’Etisalat dans ces opérateurs ainsi que sur le rachat par Maroc Telecom des prêts d’actionnaires.
La conclusion de cet accord est soumise à un certain nombre de conditions, en particulier la finalisation du rachat par Etisalat de la participation de Vivendi dans Maroc Telecom et l’approbation des autorités concernées des pays où les filiales d’Etisalat sont implantées», souligne l’opérateur marocain. À noter que le compte à rebours a bel et bien commencé pour la finalisation de l’accord de cession à Etisalat des 53% que détient Vivendi dans Maroc Telecom. L’opérateur émirati a pu sécuriser une partie du financement en levant, fin avril, quelque 3,15 milliards d’euros. Cette levée de fonds a été effectuée auprès de 17 banques internationales, locales et régionales. L’accord d’emprunt comporte deux tranches qui seront utilisées en euro ou en dollar américain, précise Etisalat.
À souligner qu’après de longues négociations entamées courant 2013, un accord final avait été conclu entre Vivendi et Etisalat en novembre 2013. La convention de rachat valorise l’opération à hauteur de 4,2 milliards d’euros. Depuis, les procédures réglementaires sont entamées, notamment du côté des pays africains où Maroc Telecom est implanté, afin de clôturer la cession.
«La clôture de l’acquisition des actions de Vivendi dans Maroc Telecom par Etisalat est soumise à certaines conditions y compris l’établissement d’un pacte d’actionnaires avec le Maroc concernant Maroc Telecom, garantissant la concurrence et les approbations réglementaires dans le royaume et les autres pays concernés», avait alors souligné Etisalat. Pour rappel, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de plus de 7,2 milliards de dirhams au premier trimestre 2014, en hausse de 0,4% par rapport au premier trimestre 2013. Une performance attribuée principalement à ses filiales africaines.

Source: www.lematin.ma

Partager