Partager

Dans un décret rendu public ce soir à la télévision nationale, le président Alpha Condé qui avait créé le conseil supérieur de la magistrature a meublé l’institution. Et ce jeudi c’est désormais chose faite.

Le secrétaire général  de la cour suprême, Amadou Sylla, a été bombardé président du haut conseil supérieur de la magistrature. Justement, c’est cette structure qui va remplacer la cour suprême pour plus d’indépendance à la justice guinéenne qui n’inspire pas confiance, selon de nombreux citoyens.
Difficile de dire si cette nomination a un rapport avec la dernière décision du Ministre de la Justice, Me Christian Sow. La seule certitude, c’est que la semaine dernière, le ministre avait suspendus cinq magistrats pour faute professionnelle. Ce rôle devrait en principe revenir au conseil supérieur de la magistrature.

Ousmane Cissé

Partager