Home Actualité FEGUIFOOT : Lieutenant Colonel Youssouf TRAORE au président Super V

FEGUIFOOT : Lieutenant Colonel Youssouf TRAORE au président Super V

5
SHARE

J’ai l’honneur de vous adresser le présent courrier à l’effet d’appeler respectueusement l’attention de chacun et de tous sur une situation qui me parait digne d’intérêt sur le plan national par rapport aux obligations et responsabilités qui sont les nôtres vis-à-vis de la gestion des destinées du football guinéen en tant que membres actuels du comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football.

Lieutenant Colonel Youssouf  TRAORE                République de Guinée
Membre du Comité Exécutif                                    Travail-Justice-Solidarité
Fédération Guinéenne de football
Président de la Commission des
Etudes Stratégiques.
                                    Conakry, le 20 mai 2014
 
Objet : Obligations du devoir
           et de responsabilités    

                                A    l’Attention de Messieurs
     et Madame:

–     Le Président de la FGF
–     Les Membres du CE de la FGF

        Conakry

Messieurs et Madame,

J’ai l’honneur de vous adresser le présent courrier à l’effet d’appeler respectueusement l’attention de chacun et de tous sur une situation qui me parait digne d’intérêt sur le plan national par rapport aux obligations et responsabilités qui sont les nôtres vis-à-vis de la gestion des destinées du football guinéen en tant que membres actuels du comité exécutif de la Fédération Guinéenne de Football.

En effet, depuis l’entame de la seconde et dernière moitié de la période de notre mandat électif, aucune réunion ne s’est tenue il y’a bientôt sept (7) mois au mépris des dispositions de l’article 38 des statuts de la Fédération Guinéenne de football qui en prévoient 14 séances ainsi hypothéquées au titre de ladite période.

Pourtant, aucune raison valable ne peut justifier ce dysfonctionnement majeur suffisamment gravissime d’une si importante institution devant incarner  les valeurs cardinales de l’honneur, de  la souveraineté, et de l’image de marque de la République de Guinée à travers le label de son football sur les plans africain et international.

Des questions autant importantes que fondamentales méritaient d’être examinées par le collectif du comité exécutif en séances ordinaires de la FGF durant la période.
Ce sont par exemples des pertinents sujets, à savoir :   
•    l’analyse du bilan annuel après l’exécution de l’exercice budgétaire 2013 conformément aux dispositions des articles 71 et 72 des statuts de la Fédération Guinéenne de football.

•    les soupçons de détournements de fonds publics pensant lourdement sur la présidence du comité exécutif  de la FGF devant être élucidés obligatoirement.
•      la  gestion opaque et clandestine des ressources financières de la FGF.

•    la gestion unilatérale de la candidature Guinéenne pour l’organisation de la CAN 2019 ou 2021.

Pour ne citer que du peu de ces cas, vous trouverez du reste en annexe les copies de mes courriers des 21 novembre 2013 et 5 février 2014.

Messieurs et Madame:
 Le Président de la FGF,
 Les Membres du CE de la FGF,

Par la présente lettre,  je m’insurge contre la tentative de stratégie actuellement entretenue tendant à faire accepter  une pseudo option de fait destinée à ériger cette mal gouvernance administrative et financière comme mœurs et mode de gestion anachroniques des destinées du Football Guinéen auxquels on ne peut indéfiniment s’accommoder avec indifférence.

Dans le registre de la dynamique qui a conduit à la mise en place de l’actuelle équipe dirigeante avec son corollaire  du grand enthousiasme et de l’immense espoir populaires suscités au lendemain de l’Assemblée Générale élective du 18 août 2011, le peu de rôle que j’ai joué dans le but d’imprimer une nouvelle tendance de performance à la gestion du football guinéen, a été de notoriété publique.

Je reste et resterai invariablement conséquent  à cette philosophie qui a toujours soutenu mes actions.
En revanche, je pense que la responsabilité qui incombe aux membres actuels de la FGF doit émouvoir le sens moral,  civique et patriotique de tous pour ne pas rajouter à la cruelle désillusion et à la lourde déception du peuple de Guinée face aux piètres résultats qui caractérisent actuellement le football guinéen  et écrasent tout espoir pour l’avenir.    

Cette situation fait partie des causes principales du retard actuel de notre football. La Fédération Guinéenne de football n’est pas une entreprise privée d’une personne physique pouvant prétendre la gérer avec une volonté unilatérale, triviale  et désinvolte. Bien au contraire, la FGF doit obligatoirement fonctionner suivant ses statuts, le Droit Administratif National, les principes et directives de la CAF et de la FIFA.  

Nonobstant cette tendance endogène des plus reprochables non encore revelée au Gouvernement de notre pays, aux instances internationales faitières du football (la FIFA et la CAF) et aux sponsors, ceux-ci continuent d’apporter à la FGF leurs assistances  matérielles et financières qui sont cependant  en déphasage ou contradiction avec la nébuleuse qui se trame à l’intérieur du comité exécutif de la FGF en termes de mauvaise gestion et de manque de transparence auxquels lesdites instances sont intéressées d’exercer  une attention particulière de veille.

Messieurs et Madame,
Le Président de la FGF,
Les Membres du CE de la FGF,

Je pèse entièrement la portée de toutes mes expressions et assume pleinement mes responsabilités, car je détiens les preuves de toutes mes  affirmations.

En conséquence, j’en appelle par ce dernier courrier à la convocation de la réunion ordinaire du comité exécutif de la FGF conformément aux dispositions de l’article 38 de ses statuts qui sera d’ailleurs la première de l’année 2014, en vue de l’évaluation et de la clarification de cette situation illégale et  inacceptable que je dénonce énergiquement.

A contrario,  je me verrai dans l’obligation morale d’utiliser sans restrictions toutes les voies de recours qui siéent dont notamment  la saisine de l’autorité gouvernementale et les instances internationales du football (CAF et FIFA).

En vous souhaitant  bonne réception, et en attendant votre prompte réaction, veuillez croire, Monsieur le Président,  Messieurs et Madame les Membres du comité exécutif de la FGF en l’assurance de mes sentiments de sincère collaboration et d’amitié sportive.

Lt/Col/ Youssouf  TRAORE,
Inspecteur des Douanes
Directeur Régional des Douanes de Kindia.

SHARE