Home Actualité Emploi jeunes : Moustapha Naité à sa feuille de route

Emploi jeunes : Moustapha Naité à sa feuille de route

2
SHARE

Pour joindre l’acte à la parole, le ministre de la jeunes et de l’emploi des jeunes, Moustapha Naité a conféré  mercredi 21 mai avec les medias de la place dans son département . Objectif,  le lancement de projet des travaux de  haute intensité de main d’œuvre(HIMO), pavage  de chaussées et de trottoirs de rue de Conakry.

En introduction, le ministre Naité a tout d’abord expliqué à travers une projection l’importance et l’utilité du projet  témoin de pavage de chaussées et trottoirs  qui a été obtenu l’ors des activités
de la retraite de son département  à Kamsar sur  la politique nationale de l’emploi  des jeunes, explique t-il
Dans cette même lancée,  il a fait savoir que ce projet de développement durable concerne pour un premier temps deux communes. Kaloum et Matoto dont les sites de réalisations sont entre autres : pour la commune de Kaloum,  le tronçon  de la 5e avenue  long de 180m linéaire dans le quartier Manquepas, Rue KA 025 dans le quartier Tombo long de 110m linéaire , Rue Teminetaye 280m linéaire de longueur.

Dans la commune de Matoto,  le quartier de simbaya long de 650m linéaire est également concerné.
Abordant le  coût de réalisation du dit projet, le ministre de la jeunesse et de l’emploi des jeunes    a précisé que, le cout total de réalisation du  projet  de pavage de chaussées et de trottoirs se chiffre à 12.416.885.444 de GNF.

« A la date du  21 mai, nous avions reçu pour la réalisation de ce projet un montant de 12.048.000.000 GNF » a confirmé le ministre Naité.
Selon lui,  cette nouvelle innovation permettra la création  de 1340 emplois directs des jeunes, 1177 emplois indirects et 1000 jeunes en situation d’apprentissage. Il a également fait savoir que le manque d’emploi est un fardeau pour la majeure partie de la population guinéenne. Il a déclaré  que 52% de femmes n’ont pas accès à l’emploi, 50% des jeunes de moins de 18 ans sont encore en chômage et 35,3% entre 1million de jeunes  de 18 à 24  ans non scolarisés.
De son coté, la présidente du conseil d’administration de l’Agence guinéenne d’Exécution des Travaux d’Intérêt Publics ( l’AGETIPE), Hadja Mariama Déo Baldé a indiquée que «  l’AGETIPE »  est un outil
qui permettra de mettre en exécution toute les grande décisions en projet  et mettre en œuvre ces projets en faveur des jeunes. Le département  avait besoin effectivement de ce projet  pour
répondre au statut qui leur  défini et un conseil d’administration qui est mis en place pour appuyer les bonnes décisions, pour  que l’AGETIPE en tant que maître d’ouvrage délégué de l’Etat œuvre dans les collectivités locales ou toute autre entités que sa soit publique ou privé pour la réussite de cette entreprise.

Selon Madame, la mission essentielle de  «  l’AGETIPE » l’agence guinéenne d’exécution des travaux d’intérêt publics est de conquérir  l’utilisation maximale de main d’œuvre pour faciliter l’émergence de
la petite et moyenne entreprise dans le pays a expliquer la présidentes de  l’AGETIPE.

Daouda Yansané

SHARE