Accueil Actualité Visite du Président Joseph Kabila Kabange en France

Visite du Président Joseph Kabila Kabange en France

3
Partager

Le Président de la République Démocratique du Congo a effectué une visite de travail en France du 20 au 22 mai. A l’invitation de son Excellence Monsieur François HOLLANDE, Président de la  République Française, Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo a effectué une visite de travail en France du 20 au 22 mai 2014. 

Ce déplacement traduit sans nul doute la volonté des deux  Chefs d’Etat de donner une impulsion  nouvelle aux relations Franco-Congolaises.
  Les deux Présidents se sont entretenus le 21 mai 2014 au Palais de l’Elysée et ont évoqué les questions suivantes.
 
1.         Des aspects sécuritaires
 La France a rappelé son attachement à l’intangibilité des frontières de la République Démocratique du Congo et se réjouit des progrès obtenus dans la lutte contre les groupes armés qui sévissent à l’est du territoire national.  Elle a appelé à préserver cet acquis et le traduire en force mobilisatrice pour le développement du pays.
 La République Démocratique du Congo a remercié la France pour son appui en faveur de sa stabilité et a estimé que les efforts en vue de la consolidation de la paix vont dans la bonne direction.  Elle a salué également la participation des entreprises françaises dans la reconstruction du pays.
 
2.         De la situation dans la région
 
Les deux Présidents ont réaffirmé leur mobilisation pour la République Centrafricaine où des contingents des deux pays sont déployés.  Ils ont marqué leur volonté que l’opération de maintien de la paix des Nations Unies qui sera déployée à partir du 15 septembre 2014 dispose d’un mandat solide et soit articulée autour de l’actuelle mission de paix africaine.  Le comportement irréprochable du contingent congolais a été relevé.
 
La situation en République du Soudan du Sud a été jugée préoccupante et de nature à menacer la paix et la sécurité internationales dans la région.
 
Les deux Présidents ont regretté les expulsions non concertées, mais maitrisées, des citoyens congolais (RDC) de la République sœur du Congo.
 
La République Démocratique du Congo se félicite de la présidence angolaise de la Conférence Internationale pour la Région des Grands Lacs (CIRGL) ainsi que de la poursuite du dialogue dans ce cadre.
 
3.         Des relations économiques
 
Les deux Chefs d’Etat ont insisté sur la nécessité de développer et de diversifier les échanges économiques et humains entre les deux pays dans tous les secteurs.  Ils se sont réjouis des relations de coopération entre les deux pays ainsi que du niveau de la mise en œuvre du contrat de désendettement et de développement (C2D).
 
4.         De l’adoption
 
Face à un certain émoi que suscite la situation des familles adoptantes, la République Démocratique du Congo a déploré de nombreux cas d’abus constatés et a néanmoins assuré que la procédure de vérification en cours permettra un règlement de cette question.
 
5.         Des libertés
 
La France a rappelé son attachement à la protection des libertés politiques, à la stabilité des institutions et de la défense des droits de l’homme en République Démocratique du Congo.  La France estime également que cette exigence s’applique également sur son sol, et en conséquence, elle ne tolérera plus longtemps des messages à la haine, à la violence ainsi que des voies de fait qui seraient émises à partir de, et/ou perpétrés sur, son territoire.
 
6.         De la Conférence de Paris sur le climat
 
Les deux Chefs d’Etat ont enfin convenu d’œuvrer ensemble pour la réussite de la Conférence de Paris de 2015 sur le climat afin qu’Europe et Afrique (République Démocratique du Congo en tête) portent ensemble un agenda ambitieux en matière de préservation du climat et de la planète.
 
A l’issue de l’entretien Son Excellence Monsieur Joseph KABILA KABANGE, Président de la République Démocratique du Congo, a remercié son homologue français pour l’accueil chaleureux et l’attention bienveillante qui lui a été réservé ainsi qu’à sa délégation.
 
L’entretien s’est déroulé en deux temps, à savoir un tête à tête suivi d’une séance formelle à laquelle ont participé Leurs Excellences Messieurs Raymond TSHIBANDA N’TUNGAMULONGO, Ministre des Affaires étrangères, de la Coopération Internationale et de la Francophonie, Lambert MENDE OMALANGA, Ministre des Médias, chargé des Relations avec le Parlement et de l’Initiation à la Nouvelle Citoyenneté, ILEKA ATOKI, Ambassadeur de la République Démocratique du Congo en France, Gustave BEYA SIKU, Directeur de cabinet du Chef de l’Etat, Léonard NGOY LULU, Conseiller Principal du Chef de l’Etat au Collège Politique et Diplomatique et Séraphin NGWEJ, Ambassadeur itinérant du Chef de l’Etat.
 
Distribué par APO (African Press Organization)

Partager