Partager

La commune de Matoto de loin  la plus grande commune de Conakry est de nos jours la commune la plus salle de la capitale guinéenne. Partout, les ordures et autres immondices forment des montagnes.

Il est même à se demander si cette commune est administrée comme c’est le cas pour les autres communes. Le gouvernorat de la ville de Conakry débloque pourtant  chaque mois deux milliards de GNF pour rendre la capitale guinéenne propre en cette période de grande pluie. Justement dans cette commune, le gouverneur Soriba Sorel Camara est confronté  à l’insubordination manifeste du tout puissant  président de la délégation spéciale de Matoto, un certain Mohamed Koumandjan Keita. Ce dernier met l’argent qu’il encaisse dans sa commune et du gouvernorat  dans sa poche pour ne rien faire.
Malgré les directives données par Soriba Sorel Camara, Mohamed Koumandjan Keita n’en a cure. Pour s’en convaincre, jeter un coup d’œil sur le marché de Matoto, l’un des plus grands de Conakry, des montagnes d’ordures se forment partout jusque dans la rue. En début de semaine d’ailleurs, les jeunes du quartier aviation sont descendus dans les rues avec des ordures bloquant ainsi la circulation durant plusieurs heures.
Dans le quartier de Dabompa aussi, l’heure est grave avec le dépotoir provisoire d’ordure qui cohabite avec les habitations et le commissariat central de Dabompa. Le chef de ce quartier Sekou Soumah a plusieurs fois écris au président de la délégation spéciale de Matoto pour dégager ces ordures, Mohamed Koumandjan Keita est resté sourd aux appels.
Mais qu’est ce qui rend si fort Mohamed Koumandjan Keita ? De nos investigations, il ressort que le président de la délégation spéciale de Matoto s’est adossé à la toute puissante coordination mandingue avec son relai, Dr Mohamed Diané à la présidence de la République pour bafouer  l’autorité du gouverneur Soriba Sorel Camara.
Les nominations pour rappel passent obligatoirement par Mohamed Diané. Mais puisque celle de Soriba Sorel n’a pas obéit à  cette logique et pour cause, Alpha Conde cherchait un turbin pour faire sa campagne électorale,  il faut bien trouver un moyen pour rendre la vie difficile au gouverneur Sorel. Et ce moyen, c’est bien Mohamed Koumandjan Keita qui joue le jeu de Mohamed Niané.
En cette periode de grande pluie, les populations de Matoto en général et celles du quartier Dabompa avec un dépotoir encombrant qui dégage des odeurs nauséabondes, peuvent souffrir en attendant peut être le départ de Soriba Sorel Camara du gouvernorat de Conakry. En tout cas, des sources proches de Sorel ont le sentiment que c’est Dr Mohamed Diané qui constitue  son problème avec Mohamed Koumandjan Keita.

Ousmane Cissé

Partager