Partager

Comme annoncer dans les colonnes de votre quotidien en ligne, le tribunal de première instance de Kaloum a rendu sa décision ce mardi 27 mai  dans l’affaire ministère public contre les nommés Ousmane Doré et Mahamoud Camara au préjudice de l’Etat guinéen.

Après plusieurs séries de débats au fond et les réquisitions et plaidoiries la semaine dernière dans cette affaire, le tribunal a estimé que les faits de détournement et complicité  reprochés à ces deux anciens ministre du gouvernement de large consensus de Lansana Kouyaté ne sont pas fondés.
Sur l’action publique, le tribunal a renvoyé les prévenus pour des fins de poursuites pour délits non constitués.
Sur l’action civile, condamne le ministre Mahamoud Camara au paiement de 100 millions de  GNF à l’Etat guinéen aux titres des dommages et intérêts. Il a ordonné la contrainte par corps.
Daouda Yansané

Partager