Home Actualité Affaire projet coton : les deux Ministres sont renvoyés pour délits non...

Affaire projet coton : les deux Ministres sont renvoyés pour délits non constitués …

2
SHARE

Le verdict est tombé ce matin au Tribunal de première instance de Kaloum dans l’affaire de détournement de 16 milliards dans le dossier projet coton.
Pour rappel, les anciens Ministres Dr Ousmane Doré et Dr Mahmoud Camara avaient été condamnés le 12 mars dernier à cinq ans de prison ferme et le juge avait ordonné  la confiscation de leurs biens.

Mais puisqu’il n’était pas en Guinée, un mandat d’arrêt avait aussi été décerné contre eux.
Après examen du dossier, le président du tribunal Ibrahima Sory Tounkara a estimé que les faits que le Procureur de la République près le tribunal de première instance de Kaloum  Algassimou Diallo reproche aux prévenus ne sont pas constitués. Ainsi, le juge a renvoyé  Dr Mahmoud Camara et Dr Ousmane Doré à des fins de poursuite pour délits non constitués.
Cependant, le juge affirme que Dr Mahmoud Camara a passé un marché de gré à gré. Pour cette infraction, le juge le condamne à payer 100 millions de GNF à l’Etat comme dommages et intérêts.
A la sortie de l’audience, Dr Mahmoud Camara  s’est dit scandalisé par cette affaire « c’est l’Etat qui m’avait demandé de relancer le projet coton et la justice me condamne à payer 100 millions à l’Etat. Où se trouve la justice et la vérité », s’interroge l’ancien ministre de l’agriculture, des eaux et forêts, de l’élevage et de l’environnement.
Par ailleurs, Dr Camara a déclaré qu’il compte se concerter avec son avocat pour voir ce qu’il y a lieu de faire pour faire appel de ce jugement.
Pour sa part, Dr Ousmane Doré a souligné avec force qu’il a confiance à la justice de son pays. « J’ai tenu à venir en ma qualité de prévenu afin d’apporter des éclaircissements sur les charges infondées et concoctées à dessein  contre ma personne. C’est pourquoi, j’avoue n’avoir été  nullement inquiet et ai su donc rester serein étant confiant que la vérité triomphera. Il n’est donc pas surprenant qu’à la suite des auditions et débats contradictoires, le tribunal soit parvenu au verdict me disculpant de toutes les charges et allégations ».

Almamy Kalla CONTE

SHARE