Partager

Après la maladie de la fièvre hémorragique Ebola qui a fortement secoué le sud de la Guinée et des préfectures de Dabola, au centre de la Guinée et à Télimélé, c’est autour de la maladie du charbon bactérien de faire son apparition en Guinée, précisément dans la préfecture de Koubia.

C’est du moins, l’information rapportée par nos confrères de la radio nationale qui ont interrogé le Dr Ibrahima Kourouma, directeur préfectoral de la santé de Koubia situé à plus de 300 km de Conakry.
Cette maladie a fait dix morts depuis le mois de mars dernier et  9 autres personnes sont actuellement hospitalisées dans le centre de santé de Koubia où  un enfant est décédé  lundi, indique Dr Ibrahima Kourouma.

Selon la même source, la consommation des animaux malades serait la cause de cette maladie. Toutefois,  Dr Ibrahima  Kourouma rassure que la maladie a été circonscrite avec des dispositions prises, notamment la distribution gratuite de médicament.
De mars au mois de mai, disons à fin mai, trois mois se sont écoulés. Pourquoi, les autorités sanitaires ont attendu trois longs mois pour détecter cette maladie, c’est la question que de nombreuses personnes se posent après la déclaration officielle de cette maladie.

Almamy Kalla CONTE

Partager