Home Actualité Alpha Condé s’engage à mettre de l’ordre dans le RPG

Alpha Condé s’engage à mettre de l’ordre dans le RPG

4
SHARE

En marge des visites qu’il a récemment effectuée dans les préfectures de Kankan et Siguiri en Haute Guinée, son plus grand fief électoral , le président Alpha Condé s’est engagé solennellement à combattre avec la dernière énergie les maux qui gangrènent la formation qui l’a porté au pouvoir, suite aux élections présidentielle de 2010, en l’occurrence le Rassemblement du peuple de Guinée, RPG. 

Ces maux ont pour nom la corruption, le copinage, le clientélisme, l’amateurisme… qui ne sont plus loin de porter atteinte au fonctionnement normal du parti, miné  à présent par  l’émergence de clans en son sein.

Aussi bien à Conakry que dans le pays profond, la base du RPG se trouve ébranlée par des querelles intestines, menées par des candidats déclarés ou non aux élections municipales, dont les préparatifs sont entrés dans la phase active au niveau des états-majors des différents partis politiques du pays.

Pour ce faire, le chef de l’Etat a tenu à attirer l’attention des responsables de la formation politique au pouvoir, sur les comportements d’auto-flagellation dont ils se rendent coupables. Notamment à Siguiri, où des affrontements opposant des clans antagonistes ont entrainé des violences inouïes aux conséquences désastreuses.  Le siège du parti et le domicile du député uninominal de ladite circonscription électorale, Sékouba Savané, n’ont pu échapper au
courroux des manifestants particulièrement surchauffés.

Une situation qui ne laisse indifférent le président Alpha Condé, visiblement  soucieux de la gestion efficiente des activités entrant dans la logique des préparatifs des élections présidentielles de 2015, dont les campagnes, avant même la date officielle non encore connue, ont été lancées au niveau des  états-majors des partis politiques de tous les bords. Alpha Condé compte avoir un  regard critique sur le choix des hommes devant porter le flambeau du RPG, lors des prochaines communales. Pour faire en sorte que ne soient élus à la tête des mairies du pays, ceux que les populations préfèrent effectivement. Et non ceux qui usent des manœuvres dilatoires pour se propulser. Le plus souvent en déboursant des espèces sonnantes et trébuchantes pour qu’ils soient à la tête listes proposée par le RPG.

Seul hic, c’est qu’à force de s’impliquer dans la gestion de son parti, on se demande, s’il ne va pas à la longue se laisser distraire face aux énormes problèmes qu’il est appelé à gérer du côté de la présidence de la république, pour l’ensemble des citoyens guinéens.

Source: GuineeConakry

SHARE