Home Actualité Soriba Sorel devant le juge : en avant première pour le gouverneur...

Soriba Sorel devant le juge : en avant première pour le gouverneur de Conakry

1
SHARE

Sauf changement de dernière minute, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara va comparaitre ce lundi  devant le tribunal de première instance de Kaloum pour abus d’autorité et rébellion.

C’est suite à une plainte des huissiers de justice qui ont porté plainte contre lui suite à une note circulaire qui interdisait l’exécution des décisions judiciaires relatives aux expulsions  en cette période de grande pluie.
Soriba Sorel Camara était dimanche à la télévision nationale pour faire le bilan de ses trois mois passés à la tête du gouvernorat de Conakry. A l’entame du journal, la présentatrice vedette du JT a d’abord annoncé le bouillant gouverneur juste après les titres. Dans le journal, au moins deux éléments du gouverneur Soriba Sorel sont passé. D’abord un élément sur l’insalubrité et les « efforts »  qu’il fourni pour rendre la capitale Conakry propre. Ses images et celles du Premier Ministre, Mohamed Saïd Fofana en tournée dans les cinq communes de Conakry pour lancer les opérations d’assainissement. Au sujet de l’assainissement, les cameras de la télévision nationale ne sont pas passés dans le quartier de Bonfi, au marché du même nom encore moins au marché de Matoto et dans le quartier de Dabompa plateau  pour avoir le cœur net sur les montagnes d’ordures.
 Ensuite un autre élément sur les armes de guerre que le gouverneur « aurait » récupéré en échanges d’argent à travers Conakry. Sur ce sujet, il est incompréhensible que des armes de dernières technologies  présentées dimanche nuit à la télévision nationale soient saisies avec des gens sans que ces détenteurs d’armes de guerres ne soient traduits devant les juridictions compétentes pour qu’elles disent avec qui ils ont obtenus ces armes. En tout cas dans un Etat de Droit ça devait être comme ça. Mais sous le magistère du président Alpha Condé homme de Droit et professeur en la matière, le droit est appliqué à géométrie variable. Le procès des personnes arrêtées dans l’affaire de l’attaque contre la résidence privée du président Alpha Condé en a démontré avec comme maitre d’orchestre le très controversé  Williams Fernandez,  avocat général. Soit dit en passant.
 Et puis… place à l’invité du journal télévisé  qui est une première le dimanche. Cet invité  n’est autre que le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara pour parler des actions qu’il a engagées à la tête du gouvernorat de la ville de Conakry. Pour ainsi dire, la télévision nationale a balayé d’un revers de la main tout le protocole habituel d’un journal télévisé pour permettre à Soriba Sorel qui comparait ce lundi matin devant le TPI de Kaloum  de se mettre en vedette et de se  donner en spectacle pour se faire voir avec des questions complaisantes et orienter à vous couper le souffle.
 Dans ses déclarations, Soriba Sorel dit avoir  reçu une feuille de route des mains du Ministre de l’Administration du Territoire et de la décentralisation, Alhassane Condé qui a reçu cette feuille de route du  Premier Ministre Mohamed Saïd Fofana qui  à son tour avait reçu la même feuille de route du président Alpha Condé. La préséance étant respecté et dans l’ordre, Sorel Soriba dira que la feuille de route parlait essentiellement de l’assainissement de la ville de Conakry, la sécurité des personnes et de leurs biens et la réalisation des projets. Parlant de l’assainissement, il dira que des efforts sont faits et que Conakry reste propre en trois mois. Parlant de la sécurité des personnes et de leurs biens, Sorel dira qu’il a collecté grâce à son opération échanges d’armes et de minutions contre argent plus de 250 armes dont des F16 et autres armes sophistiquées et dangereuses dont nous n’avons pu retenir les noms.  Le tout pour plus de 11 milliards de GNF d’investissement.
Sur le terrain à Conakry, il est aberrant de croire que ce montant  a servi au contribuable guinéen dans l’amélioration des conditions de vie, notamment l’assainissement. Il est aussi difficile de dire si ce « show médiatique télévisé » a  convaincu grand monde. Sur la question, les Conakrykas qui sont exposés aux ordures nauséabondes et les caniveaux jonchés partout  d’ordures après chaque pluie jour et nuit apprécieront sans doute.
Aux dernières nouvelles, le gouverneur de la ville de Conakry Soriba Sorel Camara a déjà constitué ses avocats et sera bien présent ce matin  au Tribunal de Première instance de Kaloum  pour répondre de ses actes.
Guineelive suit pour vous
Mohamed Soumah

SHARE