Home Actualité Dr Ousmane Doré blanchit, le malheur frappe Jonas Mukamba !

Dr Ousmane Doré blanchit, le malheur frappe Jonas Mukamba !

1
SHARE

Dans ce qu’il est désormais convenu d’appeler l’affaire du projet coton, une affaire rocambolesque de détournement de deniers publics qui date de 2007  avait  refait surface.  Cette affaire ressemblait selon de nombreux guinéens à une pièce de théâtres montée de toutes pièces par les bras armés du pouvoir.

Dans cette affaire, deux commis de l’Etat, notamment des anciens Ministres Dr Ousmane Doré de l’Economie et des Finances et Dr Mahmoud Camara de l’agriculture, de l’environnement, des eaux et forêts étaient particulièrement visés. Sans que l’on ne sache comment  le nom de Dr Ousmane Doré qui n’a pas signé le  contrat pour vise de forme est arrivé dans la liste des personnes incriminées. Un fait anodin ? Pas du tout puisque de nos investigations, il ressort que le président du comité d’audit, le très controversé Jonas Mukamba Kadiata Diallo était derrière cette cabale.
A propos, l’ancien président guinéen, feu Ahmed Sékou Touré disait que la Guinée est un scandale géologique. Plus tard, un autre guinéen dira que la Guinée est un pays de tous les scandales. Ce qui est bien dit puisque le président du comité d’audit Jonas Mukamba Kadiata Diallo qui se faisait passé pour un saint à la tête de ce comité crée par le président Alpha Condé en 2011 pour lutter contre la corruption dans l’administration publique est  empêtré dans de scabreuses affaires.
L’arroseur est-il arrosé ? En tout cas, le « Monsieur mains propre » selon nos sources  passe difficile ses nuits à la maison. Lors de son passage au comité d’audit, celui qui menait des enquêtes sur les traces des cadres véreux a aussi saigné l’Economie guinéenne. Pour tout dire, Jonas Mukamba Kadiata Diallo « a pris sa part », comme le dise des guinéens en parlant de détournement de deniers publics.
Le Ministère de l’Economie et des Finances  de l’époque, Kerfalla Yansané, connu pour sa rigueur et sa  grande connaissance des dossiers économiques avait attiré l’attention du chef de l’Etat sur un trou de plus de 6 milliards de GNF  non justifié dans les caisses du fameux comité d’audit piloté à l’époque par Jonas Mukamba Kadiata Diallo. Ce montant  décaissé par Jonas Mukamba Kadiata Diallo était alloué au bon fonctionnement du comité dans son volet « assistance technique-expertise-audits ». Malheureusement pour le contribuable guinéen,  Jonas n’a pu  justifier l’utilisation de ce montant au profil de l’Etat guinéen. Ce n’est pas tout car d’autres montants du contribuable guinéen décaissé par l’actuel Directeur du patrimoine bâti public sont sans doute tombés dans des poches trouées. En tout cas, l’ancien président du comité d’audit Jonas Mukamba Kadiata Diallo n’a pas pu justifier l’utilisation judicieuse des sommes décaissées. Jonas Mukamba Kadiata Diallo n’a fourni aucune preuve à la justice pour permettre à celle-ci de recouvrer même un centime après les audits qui ont engloutis des milliards de GNF. Ce qui a d’ailleurs poussé le Ministre  Kerfalla Yansané  à couper les vivres du comité d’audit en 2013 qui est devenu une machine à brouiller l’argent du contribuable guinéen.  Ce qui sans doute  a poussé Jonas Mukamba Kadiata Diallo a cherché un autre strapontin, le patrimoine bâti public où il a été nommé comme Directeur général en 2014 par le président Alpha Condé. Quand au Ministre Kerfalla Yansané qui empêchait  Jonas de dormir tranquillement  a aussi été débarqué des Finances pour les Mines.
Seulement voila, nous sommes en Guinée. Sous d’autres cieux, des  délits portants sur des sommes aussi  faramineuses de plus de six milliards de GNF  devrait conduire Jonas Mukamba Kadiata Diallo devant les juridictions compétentes pour qu’il justifie la sortie des fonds publics.
En attendant, il faut dire  que ce n’est pas du tout repos pour Mukamba Kadiata Diallo. Bombardé à la tête du patrimoine bâti public,  celui qu’il a remplacé serait entrain de lui jouer des coups bas. Entre Moustapha Naïté, ancien directeur du Patrimoine Bâti public et actuel  ministre de la Jeunesse et Jonas Mukambo Kadiata  Diallo, ce n’est  donc pas  le parfait amour. Moustapha Naité par medias interposé se livre à des pratiques peu catholiques pour enfoncer  Jonas qui est pourtant son ancien ami.  Et  dans tout ça, c’est le Directeur général du Patrimoine Bâti public, Jonas Mukambo Kadiata  Diallo  est aussi contesté au  patrimoine bâti public. Les travailleurs ne sont pas contents de la gestion de leur directeur. Ils sont allés plus loin, ces travailleurs en adressant une correspondance à leur Ministre de tutelle, le Ministre directeur de cabinet à la présidence de la république, Dr Mohamed Diané pour demander le départ de Jonas Mukambo Kadiata  Diallo.
Bref, l’ancien patron des audits traine pas mal de  casseroles. En un mot ou en mille, c’est un sale temps  que  Jonas Mukambo Kadiata  Diallo passe à la tête du patrimoine bâti public.

Guineelive suit le dossier pour vous

SHARE