Accueil Actualité Interdiction du prêt bancaire: le Ministre revient sur sa décision

Interdiction du prêt bancaire: le Ministre revient sur sa décision

3
Partager

Le Ministre de la Fonction Publique et de la réforme de l’Etat et modernisation de l’Administration, Sékou Kourouma après le tollé général suscité par l’interdiction du pret bancaire aux fonctionnaires, ce; jusqu’à la fin du recensement biométrique est revenu sur sa décision.

Dans sa note circulaire datée du 10 juillet dont Guineelive a reçu copie, le Ministre Sékou Kourouma en objet déclare sans ambiguïté  » la levée de suspension de la mesure relative à l’octroi des prets bancaires aux fonctionnaires ».

Par la meme occassion, il a porté à la connaissance des fonctionnaires que la mesure relative à la suspension de tout prêt bancaire aux fonctionnaires et  contratuels permanents de l’Etat est levée à compter du 1 juillet 2014. suite à cette mesure, un dispositif de contrôle rigoureux à priori est mis en place à tous les niveaux pour préserver les interets de l’Etat. poursuivant, le Ministre se jette des fleurs   » il convient d’informer que l’entrée immédiate en vigueur de cette initiative à permis de bloquer les agissements de certains fonctionnaires irréguliers ayant  tenté d’obtenir des prêts bancaire indus. a cet égard et en commun accord avec les banques, je vous informe que dorénavant, tout dossier de prêt bancaire devra comporter la copie visée du récipissé du recensement biométrique délivré au fonctionnaire concerné. ce visa est fait à la fois par le chef de direction des ressources humaines, le chef de la DAAF et le chef de service dont relève le l’agent requérant le prêt bancaire ».

Ce n’est pas tout car les trois responsables cités plus haut sont tenus   » responsables aux yeux de l’Etat de l’intégrité de la décision relative à tout octroi de prêt ».

Le Ministre Sékou Kourouma compte enfin sur l’application correcte de la décision. OUF, enfin, l’Etat lâche du lest.

Almamy Kalla CONTE

Partager