Accueil Actualité Enseignement professionnel : le Maroc au chevet de la Guinée

Enseignement professionnel : le Maroc au chevet de la Guinée

2
Partager

Le Ministre de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi, porte parole du gouvernement Albert Damantang Camara était récemment au Maroc. 

C’était pour finaliser les discussions autour du recrutement des bacheliers qui seront formés au royaume chérifien dans le cadre de la promotion de l’enseignement professionnel en Guinée.
Pour rappel, lors de sa visite en Guinée au mois de mars dernier, le Maroc et la Guinée avaient paraphe plusieurs accords de coopérations dans plusieurs domaines dont la formation professionnelle. A propos, il faut dire que le Roi du Maroc avait dit au président Alpha Condé que c’est la formation professionnelle qui développe le pays. Il faudrait donc former les hommes aux métiers d’avenir.
Ainsi, du côte guinéen, il faut dire que les préparatifs avaient commence depuis longtemps.  Ainsi, le Ministère de l’enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’emploi avait lancé par le passé un communique sur les concours qui devraient se tenir a cet effet a l’endroit des jeunes bacheliers.
Guineelive vous propose les deux communiqués.
1er Communiqué: un concours pour recruter 30 futurs techniciens supérieurs
Le Ministère de l’Emploi du Travail, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle a l’agréable plaisir de porter à la connaissance des jeunes guinéennes et guinéens titulaires du Baccalauréat SM, SS, SE, sessions (2010 à 2013) qu’il organise un concours pour recruter 30 futurs techniciens supérieurs capables de répondre aux exigences technologiques des entreprises guinéennes.
 Les lauréats du concours bénéficieront d’une bourse de 3 ans de la coopération marocaine pour préparer un Brevet de Technicien Supérieur. Les dossiers de candidature doivent être déposés au service examen du Ministère avant la date limite du 24 juin 2014.
Les informations complémentaires (filières concernées et conditions d’admission au concours) sont affichées au ministère de l’Emploi du Travail, de l’Enseignement technique de la Formation Professionnelle.

Les dossiers de candidature doivent comporter :
1- Deux photos d’identité
2- Un extrait de naissance
3- Une copie légalisée du Baccalauréat
Toute tentative de fraude fera l’objet de poursuite pénale
 
Conakry le 10 Juin 2014
Le Ministre
Albert Damantang  Camara

2e Communiqué: Un concours pour recruter les futurs enseignants des Ecoles Régionales des Arts et Métier (ERAM)
Ministère de l’Enseignement technique, de la Formation Professionnelle, de l’Emploi et du Travail a l’agréable plaisir de porter à la connaissance des jeunes guinées titulaires du baccalauréat (sessions 2010 à 2013, SM, SE) qu’il organise un concours pour recruter les futurs enseignants des Ecoles Régionales des Arts et Métier (ERAM).
 Les admis à ce concours seront sous contrat avec l’Etat Guinéen avant de bénéficier d’une bourse d’étude de trois années au Royaumes du Maroc, au compte des ERAM.

Les concours seront organisés en partenariat avec les experts marocains de l’Office de la Formation et du Perfectionnement du travail (OFPPT) dans les régions suivantes :
1     ERAM de Boké : Direction Régionale de Boké
2     ERAM de Labé : Direction Régionale de Labé
3     ERAM de Kankan : Direction Régionale de Kankan
4     ERAM de N’Zérékoré : Direction Régionale de N’Zérékoré
 
Les dossiers de candidature doivent être déposés dans les Directions Régionale respectives au plus tard le 30 juin 2014.
Ils doivent comporter :
1er Deux photos d’identité
2ème Un extrait de naissance
3ème Une copie légalisée du Baccalauréat
Toute tentative de fraude fera l’objet de poursuite pénale
 
Albert Damantang  Camara

Il est à préciser enfin que ces experts marocains de l’Office de la Formation et du Perfectionnement du travail seront bientôt à Conakry pour évaluer les candidats, rassure le Ministre porte parole du gouvernement.

Guineelive

 

Partager