Home Actualité Fraudes aux examens nationaux: le Ministre dit ne pas ‘’ vouloir sauvegarder...

Fraudes aux examens nationaux: le Ministre dit ne pas ‘’ vouloir sauvegarder son poste’’…

4
SHARE

Les  résultats des examens nationaux session 2014 seront proclamé sur toute l’étendue du territoire nationale  ce vendredi 18 juillet 2014.

Cette annonce a été faite  jeudi 17 juillet  par le ministre Ibrahima Kourouma au cours d’un point de presse animé à l’institut Nationale de recherche et d’action pédagogique.
A l’entame de son discours, Ibrahima Kourouma a mentionné que la date prévue pour la proclamation des résultats des examens ne changera pour aucun motif. « Nous avions prévu depuis fort longtemps que les résultats des examens de cette année seront proclamés sur toute l’étendue du territoire nationale le 18 juillet 2014.Là où je vous parle on est en train de saisir les notes du baccalauréat  et d’ici 15 heure tout sera fini. Nous avons reçu les résultats du brevet d’étude du premier cycle (BEPC) et le certificat d’étude du premier cycle (CEP). Ces résultats sont emballés et nous sommes fin prêt à les distribuer aux différentes directions pour la proclamation. Nous avions promis et demain les résultats  seront proclamé », confirme Kourouma.
 Actualité oblige, Ibrahima Kourouma a touché du doigt la fuite des sujets  aux différents examens nationaux. « C’est le 04 juin que  j’ai reçu la nouvelle de la fuite  des sujets aussi bien dans la capitale qu’à l’intérieur du pays et j’ai fait une déclaration dans laquelle j’ai promis de faire toute la lumière sur cette rumeur .Si c’est prouver qu’il y a eu des fuites et que quelqu’un est impliqué, l’intéressé répondra devant la loi. A mon arrivée le 05 juillet, j’ai convoqué une réunion de cabinet pour les informer de la rumeur. J’ai saisi le service de Moussa Thiegboro de mener une enquête en toute indépendance pour dénicher les coupables », insiste le ministre
Sur les nouveautés de cette  année,  le ministre a déclaré : « cette année,  nous avions éliminé environs 2800 candidats n’ayant pas le brevet qui étaient présentés par certains établissements  pour  faire le baccalauréat. Deuxième chose,  nous avions changé les papiers des examens pour éviter que les sujets ne soient traités ailleurs. Autres mesures que nous avions instaurées cette année, c’est la distribution de trois superviseurs pour chaque centre excepté le délégué du centre.
Par ailleurs, le très controversé Ibrahima Kourouma s’est lancé comme par le passé  dans une diatribe violente contre les ‘’ennemis de la Guinée qui sont contre lui et le travail bien fait et sa témérité pour aider Alpha Conde’’.
Plus loin, le Ministre soutien mordicus que dans tout ça, qu’il ne sauvegarde pas son poste mais plutôt le travail qu’il fait conformément à la volonté du président de la République.
Justement, le président Alpha Condé qui a aussi ses services spéciaux et ses services de renseignements généraux appréciera sans doute ces déclarations pour infirmer ou confirmer les fraudes.
Guineelive

SHARE