Partager

La nomination d’un gouvernement de 34 membres par le président Alpha Condé au mois de janvier dernier semble avoir un goût d’inachevé même chez le locataire du palais Sekhoutouréah.

A certains Ministres médiocres qui forment difficilement une phrase simple aux guéguerres entre les Ministres, tous les ingrédients sont réunis pour capoter les acquis. Alpha Condé de sources généralement bien informées voudrait se débarrasser donc de certains de ses galons devenus encombrants pour son bilan.
A ceux-là s’ajoute  le courrier de l’opposition adressé au gouvernement pour la tenue imminente d’une session extraordinaire de l’Assemblée nationale. Certes des questions électorales seront abordées au cours de cette session mais aussi le départ de certains Ministres du gouvernement pour la bonne marche du pays. De sources généralement bien informées, le parlement voudrait attirer l’attention du président et du peuple de Guinée sur le danger que représente ces hauts commis de l’Etat pour le pays. Ces Ministres décriés  et ceux qui se livrent une guerre lâche ont fini selon certaines indiscrétions par ternir l’image du pays auprès même des partenaires au développement.
Même si nous nous réservons pour l’heure de citer des noms, tout porte à croire que Alpha Condé va secouer le cocotier sous peu.
En attendant, le pays continu de tourner en rond. Pour tout dire, les progrès  sont peu visibles dans les actions du gouvernement guinéen.  Le changement tant promis par l’opposant historique tarde à venir et à se matérialiser.
Pendant ce temps, la campagne électorale pour la présidentielle de 2015 a commencé avec le déploiement de certains ministres à travers le pays profond et autres créations de mouvements de soutien. Sic…

Ousmane Cissé

Partager