Home Actualité Corruption : Alpha Condé fait la promotion de l’impunité

Corruption : Alpha Condé fait la promotion de l’impunité

5
SHARE

Dans une série de décret rendu public mercredi soir, le président Alpha Condé a nommé des cadres au Ministère des guinéens de l’étranger, à l’autorité de régulation des marchés publics et changer de nom  l’administration générale et contrôle des grands projets  qui est désormais appelé Administration Générale de l’administration et contrôle des grands projets et des marchés publics.

Toutefois, le chef de l’Etat guinéen a laissé les guinéens sur leur faim quand à sa volonté de combattre l’impunité et la corruption qui sont érigés en système de gestion dans son pays. Au moment où il donne des assurances par rapport à la publication des audits, il protège en même temps les cadres véreux de son système pour un besoin électoraliste.  
Connu pour sa rigueur et son intégrité, l’ancien gouverneur de la banque centrale et Ministre de l’Economie et des Finances depuis 2010 sous la transition puis en 2011 avec Alpha Condé,  Kerfalla Yansané a été nommé au poste de Ministre des Mines et de la Géologie. L’objectif étant de donner corps et âme au secteur minier guinéen après le séisme provoqué par la reforme dans ce secteur. Kerfalla Yansané a tout simplement renvoyé le secrétaire général du Ministère des Mines qui n’est autre que son adjoint, le très controversé Guillaume Curtis qui était impliqué dans la vente de plusieurs contrats miniers aux sociétés étrangères.
A propos, ce Guillaume Curtis n’est pas un inconnu au département des Mines avec des scandales à répétition  dont il se serait rendu coupable depuis le temps du général Lansana Conté. Et bien au lieu d’envoyer Guillaume Curtis devant les juridictions compétentes pour se défendre contre les accusations de Kerfalla Yansané qui l’accuse de vente des contrats miniers, le président Alpha Condé a bombardé Guillaume Curits comme directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics.
Cette promotion a ébahi plus d’un en un moment où les anciens cadres, Ministres et Premiers Ministres sont cités dans des rapports d’audit et doivent comparaitre en principe.
Avec cette situation, il ne sera pas difficile de donner raison à ceux qui pensent que ces rapports d’audits ne constituent que la chasse aux sorcières pour régler des comptes politiques et retarder la présidentielle de 2015.
Lisez plutôt les différents décrets du président Alpha Condé.

Décret portant nomination du directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics
Article 1er : Guillaume Curtis, précédemment secrétaire général du Ministère des Mines est nommé directeur général de l’autorité de régulation des marchés publics
Décret portant nomination de hauts cadres au ministère délégué des guinéens de l’étranger
Secrétaire général : Séverin Kourouma, précédemment conseiller chargé de mission à la présidence de la république
Chef de cabinet : madame Aminata Camara, confirmé
Conseiller juridique : Mohamed Sidibé, précédemment chef de division à  la direction des investissements et projets des guinéens de l’éxtérieur
Conseiller chargé des questions économiques : madame Fatoumata Thiam, confirmé
Conseiller chargé des questions migratoires : Ahmed Sékou Coumbassa, précédemment directeur national des affaires sociales et culturelles
Conseiller chargé de mission : Mamadou Saitou Barry, précédemment directeur adjoint World Education
Attaché de cabinet : Mohamed Sakho, confirmé
Directeur national  de l’appui à l’investissement et aux projets des guinéens de l’étranger : Mohamed Bamba Camara, confirmé
Directeur  national adjoint de l’appui à l’investissement et aux projets des guinéens de l’étranger : Madamed fatoumata Conté, cadre de banque
Directeur national des affaires sociales et culturelles : Aboubacar Diallo, économiste
Directeur national  adjoint des affaires sociales et culturelles :Ansoumane Adios Condé, juriste
Directeur statistique et prospective des guinéens de l’étranger : Alpha Oumar Mosquée Diallo, précédemment en service à la direction des investissements et projet
Directeur service d’appui à la promotion des logements des guinéens de l’étranger : Dr Sékou Grovogui, précédemment chef de division dans le dit service
Directeur Communication : Jacques Kourouma, consultant en Communication
Un autre décret portant changement de dénomination de l’administration générale et contrôle des grands projets
 L’administration générale et contrôle des grands projets est désormais appelé Administration Général de l’administration et contrôle des grands projets et des marchés publics

Almamy Kalla CONTE

 

 

SHARE