Partager

Selon nos informations, le gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara avait à la suite de son successeur, commandant Sékou Resco Camara pris un acte le 24 avril dernier pour suspendre de nouveau l’organisation des concerts et autres activités culturelles qui drainent les foules à la plage de Rogbanè.

Et dans la matinée du mardi, quand les organisateurs de Mœurs Libre Prod sont allés au gouvernorat pour demander de nouveau au gouverneur d’accepter l’organisation du concert, Soriba Sorel Camara selon nos informations avait de nouveau refusé. Difficile alors de dire le nom de celui qui a ordonné l’ouverture des plages.
Par ailleurs à la plage de Rogbanè, il faut dire que les choses ne sont plus comme avant. Le président Alpha Condé qui a effectué ce mercredi un déplacement sur les lieux du drame a donné des instructions fermes au gouverneur de la ville de Conakry, Soriba Sorel Camara pour démolir systématiquement les débits de boissons et autres gargotes qui sont construits et érigés, selon les cas dans le coin. Le travail a été assuré par la police et la gendarmerie.

A 17 heures déjà, la plage de Rogbanè était méconnaissable tellement que le coin avait été débarrassé de ses immondices.
Selon nos sources, le chef de l’Etat guinéen n’entend pas se limiter à ce niveau. Le gouvernement envisage aussi de démolir les constructions anarchiques qui occupent le long de  la plage.

Naby Camara

Partager