Partager

Après le drame à la plage de Rogbanè dans la commune de Ratoma, le président guinéen est encore sorti de sa réserve pour s’adresser au peuple de Guinée. Comme à l’accoutumée, Alpha Condé a tenu des promesses au peuple de Guinée.

« Tout sera fait pour faire toute la lumière sur ces tragiques événements ». La formule présidentielle est connue des guinéens.
Seulement voilà, rares sont des guinéens qui croient encore en leur président dans le domaine des promesses et pour cause. Près de quatre ans après avoir prêté serment comme le premier président démocratiquement élu de la Guinée le 21 décembre 2010, Alpha Condé a toujours promis mais jamais réalisé. Ce qui laisse les guinéens dubitatifs par rapport aux résultats escomptés dans cette tragédie.
A en croire à certains guinéens qui ne sont pas forcément du coté des adversaires du chef de l’état guinéen, c’est Alpha Condé lui-même qui fait la promotion de l’impunité en Guinée. « Depuis qu’il est là, il n’a jamais sanctionné un cadre ou Ministre de la république fautif ou impliqué dans des malversations financières. Nombreux sont des ministres et hauts cadres impliqués dans des scandales financiers qui sont protégés par le président », affirme un cadre de l‘Etat. Qui ajoute que ces cadres  et Ministres sont toujours en fonction.
Le dernier cas en date est celui de Guillaume Curtis, un cadre véreux renvoyé par le Ministre des Mines Kerfalla Yansané pour avoir donner des contrats miniers aux sociétés étrangères sur le dos de l’Etat en sa qualité de secrétaire général du Ministère des Mines. Alpha Condé a pris le même Guillaume Curtis pour le bombarder comme directeur général dans un poste juteux.
Pendant ce temps, Alpha Condé crie à la publication des audits. De qui se moque t-on alors dans ce pays ?

Mohamed Soumah

Partager