Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’évolution de la fièvre hémorragique a virus Ebola devient de plus en plus préoccupante.

Selon les dernières statistiques fournies ce mercredi par l’OMS, organisation mondiale de la sante, l’épidémie a fait plus de 930 morts et plus de 2000 cas détectés, principalement en Guinée, au Liberia, en Sierra Léone et deux au Nigeria.

Difficile de dire si la dernière trouvaille des Etats Unis en matière scientifiques dans un laboratoire constitue un remède efficace, la seule certitude, c’est que l’épidémie semble être hors contrôle.

Toutefois un espoir tout de même puisque la banque mondiale a promis de mettre sur la table 200 millions de dollars et l’OMS de mobiliser 100 millions de dollars pour faire face à l’épidémie.

 Guineelive

Partager