Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la fièvre hémorragique à virus Ebola ne soigne pas au mieux l’image de la Guinée. Admis pour étudier l’imamat au Maroc les 100 premiers imams lauréats du concours organisé à cet effet sont soumis depuis mardi aux visites médicales.

Au centre islamique de Donka, les imams lauréats au nombre de 100 qui sont âgés entre 19 et 50 ans sont suivis par des médecins expérimentés qui contrôle leur état physique et psychique, a constaté sur place le reporter de Guineelive. Ceux qui seront contrôlés saints de corps et d’esprit devront selon le secrétaire général aux affaires religieuses, El Hadj Abdoulaye Diassy quitter Conakry au mois de septembre pour le Maroc. La prochaine étape consistera à faire l’évaluation finale du second groupe qui passera également par la visite médicale avant de s’embarquer pour le Maroc. Et c’est tant mieux pour la coopération guinéo-marocaine.
Naby Camara

Partager