Partager

Selon les dernières statistiques fournies ce mardi a Genève par l’organisation mondiale de la santé, la fièvre hémorragique a virus Ebola a déjà causé la mort de plus de 1000 personne dans les quatre pays touchés que sont  la Guinée, le Liberia, la Sierra Leone et le Nigeria.

Par ailleurs, l’OMS a aussi approuvé  l’emploi de traitements expérimentaux non homologués contre le virus Ebola avec le vaccin qui a été découvert aux Etats Unis et expérimenter sur les deux américains qui avaient contracté la maladie au Liberia et rapatriés aux Etats Unis où ils sont soumis aux traitements intensifs.Après la Cote d’ivoire et plusieurs pays a travers le monde, la Guinée Bissau qui partage des frontières communes a aussi décidé ce mardi de fermer ses frontières avec la Guinée.
En Guinée, des langues se délient toujours sur les mesures annoncées qui laisse de nombreux guinéens perplexes après la sortie du président Alpha Condé en conférence de presse. Sur le terrain et dans les relations interprofessionnelles, la prudence est toujours de mise.

Almamy Kalla CONTE

Partager