Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que la propagation de la fièvre hémorragique a virus Ebola  se poursuit toujours en Guinée.

La préfecture de Pita en moyenne qui avait enregistre la semaine dernière un premier cas de la fièvre hémorragique à virus Ebola vent de notifier un second cas. Ce qui augmente le nombre de préfecture déjà touchée par cette maladie. L’épicentre de la maladie qui se trouve en Guinée forestière n’est pas aussi en reste avec de nouveaux cas notifiés encore.
Dans la sous région aussi, c’est presque le même constat avec le quatrième décès confirme par les autorités Nigérianes dont des médecins. En Sierra Leone avec plus de 340 décès, l’augmentation va crescendo.
En Guinée, la sensibilisation et les mesures prises semblent être timide. Le gouvernement ne confie la presse que les samedi à une conférence de presse pour donner l’évolution de la maladie. De nouvelles préfectures contaminées, le nombre de cas notifiés et des décès. Et la communication gouvernementale s’arrête à ce niveau. Et c’est tout. C’est le cas de demain samedi avec le Ministre de la sante, son cabinet et autres partenaires techniques et financiers qui seront face a la presse.
Ce qui ne semble pas donner des résultats escomptés.

Naby Camara

Partager