Partager

Dans la préfecture de Dubreka, c’est la panique au sein de la population après la mise en quarantaine de 40 personnes qui sont des contacts du maitre mécanicien Alhassane Diallo qui est décédé de la fièvre hémorragique a virus Ebola.

Selon le correspondant de l’agence guinéenne de presse à Dubreka, un maitre mécanicien  du nom de Alhassane Diallo
 a séjourné pendant le mois de ramadan au Liberia et à son retour après la fête, il s’est présenté à une clinique non loin de son garage pour des problèmes de santé. Son état de santé ne s’améliorant pas, il est allé se présenter à l’hôpital préfectorale de Dubreka pour les mêmes causes. Toutefois, le médecin qui a eu à l’accueillir a constaté des signes de la fièvre hémorragique à virus Ebola. Le médecin a aussitôt appelé Médecins Sans Frontières pour sa prise en charge. Mais avant que l’équipe de MSF n’arrive sur les lieux, Alhassane Diallo était déjà mort.
Le prélèvement a été tout de même effectué sur son corps  et les résultats de l’analyse effectuée à Conakry se sont révélés positifs. Alors, les autorités sanitaires se sont mises en branle pour récupérer les personnes contacts du défunt. Au nombre de 40 personnes, ces personnes sont mises en quarantaine pendant la période d’incubation de 21 jours.
Ces personnes recensées au tour du défunt sont actuellement sous le contrôle de Médecins Sans Frontières, a appris Guineelive de la même source.

Guineelive

Partager