Partager

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ce n’est pas du tout repos pour les jeunes pour ce qui est des manifestations.
Ce lundi, la route entre Bambeto et le rond point de Hamdallaye était encore bloquée par des manifestants.

Les jeunes en colère qui s’empennent aux biens privés évoquent le plus souvent des problèmes d’eau et d’électricité.
En attendant, ce sont des paisibles citoyens qui perdent des biens ou victimes qui payent les frais de la ces colères à répétition.L’Etat tarde encore à prendre ses responsabilités pour donner l’eau et l’électricité ou encore mettre fin aux drames des citoyens.

Guineelive

Partager