Home Actualité Air France : des employés ne veulent pas venir en Guinée…

Air France : des employés ne veulent pas venir en Guinée…

1
SHARE

Depuis l’apparition de la fièvre hémorragique à virus Ebola en Guinée, les étrangers, chefs d’entreprises et de sociétés ont boudé la destination Guinée. Les compagnies aériennes ont commencé aussi à bouder une après une la destination Guinée.

A ce jour, trois compagnies  seulement desservent la Guinée dont le très régulier Air France. Et bien que la direction générale de cette compagnie française n’a pas pris de décision dans le sens de bouder la Guinée puisque le pays du président Alpha Condé rapporte gros aux chiffres d’affaires de l’entreprise, les employés eux ont estimé que la destination Guinée n’est pas sûre. A travers une pétition qui circule actuellement à l’aéroport Roissy Charles De Gaul en haute banlieue parisienne, les employés battent actuellement campagne pour que la direction générale annule ses vols en direction de Conakry.   Histoire d’attirer l’attention des responsables sur la situation de la fièvre Ebola en Guinée. La méfiance du personnel à bord des avions en direction de la Guinée est totale malgré les mesures de précautions prises pour protéger les employés qui viennent dans les pays touchés. Ce n’est pas encore fait, mais si ça devrait être le cas, ça sera un coup très dure pour la Guinée et pour cause. La Guinée sera complètement en quarantaine après le départ de plusieurs compagnies aériennes.
Aux dernières nouvelles, le Nigéria a enregistré mardi une cinquième victime et son grand voisin le Cameroun a fermé ses frontières avec le Nigéria à l’image de plusieurs pays africains et de par le monde.
Seule consolation pour le Nigéria, le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée, c’est l’annonce par la BAD, banque africaine de développement d’un montant de 60 millions de dollars pour aider les quatre pays cités plus haut dans la lutte contre cette maladie.

Almamy Kalla CONTE

    

SHARE