Home Actualité Rencontre CENI-Partis politiques : l’opposition républicaine a boudé la salle

Rencontre CENI-Partis politiques : l’opposition républicaine a boudé la salle

5
SHARE

Comme promis, les membres de l’opposition républicaine ont effectivement répondu à l’invitation de la commission électorale nationale indépendante ce jeudi matin dans un réceptif hôtelier de la place.

Mais hélas, la montagne à accouchée d’une souris. Cette opposition dite républicaine a préféré  se retirer  après le mot de bienvenue du président de cette institution chargée d’organiser les élections en République de Guinée.
Le porte-parole de cette opposition, Aboubacar Sylla a au nom de tous les membres exprimé leur désolation envers l’institution chargée d’organiser ces élections. « Nous avions estimé que la rencontre d’aujourd’hui est une rencontre d’échanges et de présentations des actions que la CENI a mené pendant ces derniers temps. Nous sommes désolés de constater que cette rencontre soit une rencontre ou la commission électorale ne fait qu’un petit résumé de ces actes d’après le programme dont nous disposons. On s’attendait à une explication de façon détaillée des activités menées par la CENI .Nous membres de l’opposition républicaine ne reconnaissent ni la légitimé, ni la légalité des actes dont la CENI pose dans ce processus électoral en Guinée. Nous déplorons que ça soit la première fois que la CENI rencontre les partis politiques ».
Selon Aboubacar Sylla, dans tous les pays du monde, l’institution en charge d’organiser des élections rencontre permanemment les partis politiques qui sont considérés comme des acteurs majeurs de toute élection. « Depuis l’organisation des élections législatives du 28 septembre 2013, c’est la première fois que la CENI rencontre les partis politiques.
A en croire le député de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo,la CENI continue sa fuite en avant dans la mesure où elle a mis en œuvre des actes importants du processus électoral sans jamais en débattre avec les partis politiques. « Nous  leur proposons aujourd’hui un compte rendu des activités qu’ils ont mené dont nous avions souvent pris connaissance par voie de presse. Nous voulons connaitre le recrutement de l’expert chargé de la correction des anomalies qui a été mis en évidence lors des élections législatives et ce qui concerne le fichier électoral et la cartographie des bureaux de vote. Le recrutement d’un consultant qui a élaboré un document pour l’appel d’offre d’un nouvel opérateur technique…. »
Avant de prendre congé de cette rencontre, Aboubacar Sylla dit que l’opposition républicaine souhaite toujours sa participation à toutes les activités de la CENI et non un compte rendu sommaire de l’institution.
Bakary Fofana et les siens apprécieront sans doute.

Yansané pour Guineelive depuis Novotel
 

SHARE