Partager

C’est l’inquiétude, la tristesse et la peur qui se lisait sur tous les visages dans le quartier Lambandji dimanche suite à l’écroulement d’un immeuble de quatre étages.

Selon le bilan communiqué par le Ministre de la Santé et de l’hygiène Publique, Médecin-Colonel Rémy Lamah, le drame a fait sur place deux morts et plusieurs blessés qui sont admis d’urgence dans les structures sanitaire du pays. Ce n’est pas tout car il y a aussi des dégâts collatéraux puisque d’autres maisons se trouvant à coté de l’immeuble qui s’est écroulé ont été endommagées.
Le Ministre de la ville et  de l’aménagement du territoire a pour sa part pointé du doigt des constructions anarchiques qui n’obéissent à aucune norme. Ibrahima Bangoura, c’est son nom a promis que désormais toute construction en Guinée doit obéir à des standards internationaux. Ainsi soit-il.
A propos de l’achat, de l’occupation des domaines et des constructions en Guinée, tout se passe de façon opaque. Ni les autorités de la mairie encore moins le Ministère en charge de la de la ville et  de l’aménagement du territoire ne sont informée.
Aux dernières nouvelles, deux autres personnes ont succombé à leurs blessures portant le nombre de morts à quatre.

Naby Camara

Partager